200% original and Heavy French Whale Metal

Avis sur From Mars to Sirius

Avatar Serviet_
Critique publiée par le

Cette critique fera office de mea-culpa en ce qui me concerne. Il n'y a pas si longtemps, je prenais Gojira pour un groupe hype, des ecolos hippies complément déconnectés de la réalité. J'essayais d'accrocher mais les tentatives se révélaient infructueuses, surement du à mon manque totale de volonté. Putain, avant j'étais con, mais ça c'était avant (Kris style).

Depuis j'ai littéralement découvert la puissance de Gojira et j'ai totalement retourné ma veste en ce qui concerne le groupe. Mon titre résume bien ce que je pense du groupe. Original, parce qu'ils font une musique que je n'ai pratiquement jamais entendu de toute ma vie. Certes, certains riffs sonnent assez Death mais que dire du chant de Joe Duplantier. Ce mec, en plus d'être un riff-master à la James Hetfield, possède un timbre assez particulier, gutturale mais vraiment audible, plus Sludge/Doom que Death. Et les lyrics ne sont pas ce que l'on a l'habitude d'entendre dans le milieu.

Heavy, ben là, c'est clairement l'identité du groupe. Je sais comment les guitares sont accordées mais ça doit bien lorgner sur du Fa/Si (les guitares standards sont accordées en Mi), donc du bien bien grave. Et c'est ultra efficace ! Ocean Planet, Backbone ou encore To Sirius en sont des preuves irréfutables. Et en plus ça va généralement assez vite (Backbone toujours), Mario Duplantier fait preuve d'une dextérité tout simplement énorme, et sa frappe devient de plus en plus forte au fur et à mesure des albums. On trouve aussi les harmoniques, véritable signature du groupe, souvent calées entre les riffs.

French, là que dire ? Habituellement, les groupes français ont énormément de mal à s'exporter. Mais pas Gojira, ce sont bien des tueurs outre mer. Est-ce dû au fait que Joe ne massacre pas la langue de Shakespeare à chaque fois qu'il chante ? Peut-être. Ou est-ce dû à leur talent naturel ? c'est bien plus probable.

Whale, c'est surtout en référence à leur discours écolo, centré sur la nature et les bêtises environnementales de l'homme. Ils me font penser un peu à Tourniquet, qui eux aussi traitent dans leurs paroles des thèmes assez peu habituelles (maltraitance des animaux). En tout cas, on ne peut que féliciter l'initiative.

C'est, à ce jour, leur chef d'oeuvre, en attendant L'enfant sauvage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1918 fois
32 apprécient

Serviet_ a ajouté cet album à 6 listes From Mars to Sirius

Autres actions de Serviet_ From Mars to Sirius