Écouter
Pochette Hand. Cannot. Erase.

Hand. Cannot. Erase.

(2015)
12345678910
Quand ?
7.6
  1. 0
  2. 0
  3. 3
  4. 7
  5. 25
  6. 59
  7. 105
  8. 213
  9. 138
  10. 68
  • 618
  • 133
  • 253
  • 17

Liste de morceauxHand. Cannot. Erase.

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:01)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(10:18)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:13)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:43)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(8:58)
1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:24)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:00)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:43)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(13:30)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:00)

PostsHand. Cannot. Erase.

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
Critiques : avis d'internautes (16)
Hand. Cannot. Erase.
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Asocial networks

Si Steven Wilson n'est pas le plus avenant des personnages (ni le fils de Brian), nul doute qu'il est l'un des plus intéressants musicalement des 20 dernières années, que ce soit avec son groupe Porcupine Tree ou à travers ses multiples side projects. Et pourtant, je n'avais pas vraiment accroché à ses albums solo, qui étaient certes très bons mais m'ont toujours semblé un peu froids. Je...

32 7
Avatar Yyrkoon
8
·
Vertigineux

Avoir un nouvel album de Steven Wilson à écouter, c’est presque la certitude de passer un sacré bon moment. La dernière fois, on s’en souvient encore, c’était en 2013 avec The Raven That Refused to Sing (and other Stories). Un disque qui défendait une certaine fascination pour les contes fantastiques gothiques au fil de chansons passionnantes. Un chef-doeuvre, disons-le tout net, dont on ne... Lire l'avis à propos de Hand. Cannot. Erase.

13
Avatar Cyrille Delanlssays
10
Cyrille Delanlssays ·
Circonspection et Adoration...

Rarement j'ai attendu autant la parution d'un album. En fait, dès le jour de la sortie de Raven, j'avais hâte d'entendre ce que Steven Wilson pouvait pondre au delà de ce chef d’œuvre. Des premiers extraits qu'on a pu découvrir, d'abord le clip "Perfect Life" puis l'enchainement "First regret'/ '3 years older" en simple stream audio, le doute et la... Lire la critique de Hand. Cannot. Erase.

8
Avatar # YMC
8
# YMC ·
Critique de Hand. Cannot. Erase. par Elerion

Avec un "The Raven That Refused To Sing And The Other Stories" qui a fait l'unanimité, encore une fois, sur le talent de Steven Wilson, on ne pouvait pas vraiment se tromper en pariant que ce nouvel album serait une bombe. Pari gagné, tout du moins pour ma part. Je dois avouer que la pochette m'a étonnée. Moi qui m'attendais à quelque chose de plus sombre, j'avoue m'être demandé... Lire l'avis à propos de Hand. Cannot. Erase.

3 1
Avatar Elerion
9
Elerion ·
Découverte
La synthèse et l'aboutissement

L'album précédent de Steven Wilson, The Raven That Refused To Sing, était en haut de mon "Top 10" depuis début 2013. Mais Wilson vient d'accomplir un exploit : se rapprocher encore plus de l'album parfait avec son nouvel opus Hand. Cannot. Erase. On retrouve avec plaisir les musiciens du précédent album dans un exercice assez différent, beaucoup moins typé prog rock des années 70. Le disque est... Lire la critique de Hand. Cannot. Erase.

8
Avatar Loic Descotte
10
Loic Descotte ·
Toutes les critiques de l'album Hand. Cannot. Erase. (16)
Vous pourriez également aimer...