Pochette IGOR

IGOR

(2019)
12345678910
Quand ?
7.6
  1. 3
  2. 5
  3. 8
  4. 19
  5. 70
  6. 167
  7. 541
  8. 876
  9. 435
  10. 115
  • 2.2K
  • 317
  • 254
  • 20

Liste de morceauxIGOR

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:20)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:10)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:32)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(0:14)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:57)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:15)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:30)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:59)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:25)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:15)
Match des critiques
les meilleurs avis
IGOR
VS
Tyler, the Creatigor

Après de nombreux mystérieux teasers dévoilés sur YouTube et Twitter, la hype que j’avais à l’attente du dernier album de Tyler, The Creator ne cessait de monter. Ayant adoré l’intégralité de ses projets, je ne pouvais que m’attendre à un chef d’oeuvre venant du rappeur californien. Comme à mon habitude, je n’ai pas été déçu. C’est une offre variée et très personnelle que nous livre Tyler avec Igor, une offre controversée et remplie de chagrins. Généralement connu pour ses lyrics...

15 2
Avatar alexandrebabin
5
alexandrebabin
Critique de IGOR et réflexion sur la musique du 21ème siècle

7.6? Vraiment? Honnêtement je suis confus. Oui, les sons sont travaillés. Tyler y met même toute son âme. Mais c'est un peu ça le problème... Complètement enivré par cette nouvelle vague de créativité le créateur se perd dans une sorte de fantasme artistique qui a visiblement dupe son audience. Il ne faut évidemment pas oublier que Tyler incarne la prétention et l'égocentrisme. Ce n'est donc pas du tout un hasard si cette confiance presque pompeuse dans son expression, transpire... Lire la critique de IGOR

2 2
Critiques : avis d'internautes (17)
IGOR
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
IGOR is IGOR

Igor. This is not bastard. This is not goblin. This is not wolf. This is not cherry bomb. This is not flower boy. This is Igor. C'est avec cette phrase, que Tyler nous présente le nouveau né de sa discographie qui commence à bien s'étoffer, et il est vrai que ce dernier projet ne ressemble à aucun des précédents. S'il fallait résumer cet album rapidement il... Lire la critique de IGOR

26
Avatar Makavelli
9
Makavelli ·
Comparing scars before dinner

N'ayant jamais été le plus grand fan de Tyler, the Creator, j'avais été agréablement surpris par l'écoute de son quatrième LP Flower Boy, où l'on découvrait une nouvelle facette de la personnalité de Tyler, plus mature et plus assurée dans ses expérimentations musicales que précédemment. Tout n'était pas parfait mais, en prenant de la distance avec les textes horrorcores... Lire l'avis à propos de IGOR

4 3
Avatar Ewenn C.
9
Ewenn C. ·
Découverte
Synthwave, 808s and Heartbreaks

Qu’elle paraît lointaine l’époque où le rap se réduisait à une série de clichés qui effrayaient la ménagère. Depuis le début de ce millénaire, on assiste à une véritable déferlante d’un genre musical autrefois fermement enclavé dans les ghettos d’outre-Atlantique. Impossible d’échapper à son influence, le rap est partout, plus diversifié et populaire que jamais. Si bien que le terme... Lire l'avis à propos de IGOR

7
Avatar JLTBB
8
JLTBB ·
Igor, Igor d'Hossegor

Je ne suis jamais venu vers Tyler Okonma, il a toujours fini par trouver sa voie jusqu’à mes petites cages à miel. A l’école c’est un monstre sacré, le fameux artiste conciliant les goûts musicaux, cela avait presque le côté irritant d’un monopole de bon goût. Flower Boy a eu le mérite d’agréablement déjouer ma mauvaise foi, qu’importe si l’album est plein de prétention, il... Lire la critique de IGOR

4
Avatar Bohort
10
Bohort ·
La romance n'aura plus jamais le même son.

17 mai 2019, Tyler, The Creator un homme d’une grande valeur artistique qui passe la majeure partie de sa carrière à surprendre. De "Bastard", le premier album de 2009 qui présentait Tyler en tant que bouche sale, bouffon du chaos et de la mutinerie du hip-hop, à "Flower Boy", son magnifique chef-d'œuvre de 2017, Tyler représente la façon dont une certaine immaturité peut... Lire la critique de IGOR

2
Avatar Brakour Sound
9
Brakour Sound ·
Toutes les critiques de l'album IGOR (17)