Pochette Invisible

Critiques de Invisible

Album de (2012)

Critique de Invisible par denizor

J’ai l’impression que Chapelier Fou n’a jamais vraiment quitté ma platine depuis des années. Les disques ont changé (3EPs et un album, le tout en 2 ans) mais le bonhomme avec ses machines et son violon sont restés là, présents et offrant des parenthèses enchantées face à l’adversité, entre comptine enfantine, musique de chambre et onirisme électronique. En dépit du titre de son deuxième album,... Lire la critique de Invisible

Avatar denizor
8
denizor ·