denizor

Homme, 52 ans | Facebook | Site personnel
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
À LIRE :
https://www.edition-lettmotif.com/produit/une-histoire-du-cinema-francais-1930-1939/

Fan de cinéma indépendant, de films d'auteur d'aujourd'hui et sans frontière, mais aussi de classiques américains, italiens, japonais, français...sans oublier les films de genre (polar, film noir, western, fantastique...). Bref, une cinéphilie large et non sectaire.
quelques films de chevet ici :
http://www.benzinemag.net/2013/08/02/10-films-de-chevet-de-denis-zorgniotti/

En musique, j'ai tendance à aimer bcp de préfixes (post / alt / abstract / indie / anti / néo) et quelques suffixes (core / ica).

Et je ne vous parle même pas de littérature (autre grosse passion) !

Répartition des notes

  1. 254
  2. 322
  3. 480
  4. 776
  5. 1205
  6. 2247
  7. 2648
  8. 2511
  9. 767
  10. 93

Comparez votre collection avec denizor

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de denizor
  • Films
    Affiche Héritage
    Un film, un(e) réalisateur/trice

    C'est-à-dire mon préféré dans sa filmo ! Choix cornélien parfois (parfois non, quand il s'agit de Charles Laughton ou Dalton...

  • Films
    Affiche Crépuscule de gloire
    Les meilleurs films de 1928

    Avec : Crépuscule de gloire, La Foule, La Passion de Jeanne d'Arc, Cadet d'eau douce,

  • Films
    Affiche Wajma, une fiancée afghane
    Un film, un pays

    Une liste pour célébrer la richesse du cinéma mondial (avec forcément des choix impossibles...1 seul film américain, japonais,...

Sondages de denizor
Critiques de denizor

Dernières critiques

7.3
Critique de Kornelia par denizor

Un livre sur Kornelia Ender, la grande championne de natation, c'est en soi une bonne idée. Mais avec ce récit qui nous replonge dans la RDA des années 70, de la politique de dopage et de la Stasi, dans la Guerre froide avec la lutte des deux blocs avec au milieu des jeunes filles sacrifiées par le poids de orgueil national et de l'idéologie, cela donne un livre passionnant et même... Lire l'avis à propos de Kornelia

2
Avatar denizor
8
denizor ·
6.4
Critique de La Séparation par denizor

Les ambiances de café et brasserie pourraient évoquer le cinéma de Sautet. Le monde et le couple ont beau s'être modernisés depuis les années 70, les mêmes problèmes demeurent et l'érosion du couple identique. Néanmoins, le film de Christian Vincent se distingue par se resserrement narratif et ne se focalise que sur les deux membres du couple, occultant totalement l'amant de la femme, à... Lire la critique de La Séparation

4
Avatar denizor
7
denizor ·
Mentions J'aime de denizor

Activité récente

Statuts d'humeurs

Prédateur (2016) Trop con pour être vrai ! A voir comme donc une comédie
Youth (2015) Après La dolce vita pour La Grande bellezza, c'est un peu Huit et demi.