Écouter
Pochette Lonerism

Lonerism

(2012)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 9
  2. 12
  3. 22
  4. 44
  5. 119
  6. 339
  7. 906
  8. 1070
  9. 481
  10. 155
  • 3.2K
  • 280
  • 380
  • 34

Liste de morceauxLonerism

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:21)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:06)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:56)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:31)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:12)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:46)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:12)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:54)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:31)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(0:57)
Match des critiques
les meilleurs avis
Lonerism
VS
Hymne à la joie

Après un "Innerspeaker" tout en couleurs sépias & fuites bruyantes dérivées du rock psychédélique typique d'il y a quelques décennies, Tame Impala revient avec "Lonerism", album plus expérimental encore, songeant, avec autant de nostalgie, à des jours plus heureux, piétinant les nuages brumeux d'un monde onirique. L'ambiance y est beaucoup plus flottante, mais le groupe reste fidèle à ses bases : reprenant les mêmes concepts que le premier album, on note cependant l'acquisition d'une certaine...

26
Critique-minute: Attentes déçues.

J'aime le rock psychédélique, j'aime les Beatles, Pink Floyd (surtout les deux premiers albums) et la plupart des groupes auxquels on compare Tame Impala...J'aurais tellement aimé aimer cet album. Sauf que non. Il subsiste comme un écho, quelque part, de quelque chose de plaisant. Mais tout cela est noyé dans les effets...On a l'impression, pardon pour l'image un peu stupide, que le chanteur a la tête dans une boîte de conserve pendant l'intégralité de l'album. Alors, certes, les Beatles ont... Lire la critique de Lonerism

1 3
Critiques : avis d'internautes (20)
Lonerism
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Lonely boy

Par cet opus, Tame Impala nous prouve une fois de plus que l'étiquette "psychédélique" ne colle pas uniquement à la peau des groupes aux longues compositions acidulées dans un plus pur style 70's. En effet, empruntant plus à une dream pop plus actuelle qu'à un rock psychédélique à la Hawkwind, Lonerism n'a de cesse de multiplier les influences. Et pour cause, avant d'être un trio orignaire du... Lire l'avis à propos de Lonerism

13
Avatar captain-cook
8
captain-cook ·
Critique de Lonerism par jrm81

Le groupe psychédélique australien est déjà de retour, à peine deux ans après Innerspeaker, leur excellent premier album qui s’était hissé en tête de notre classement des meilleurs albums 2010. Ce deuxième album de haute volée confirme le talent de ce groupe qu’on ne quitte plus ! Lonerism est sorti le jour de l’anniversaire de John Lennon, et ce détail est loin d’être anecdotique tant le combo... Lire l'avis à propos de Lonerism

3
Avatar jrm81
9
jrm81 ·
Découverte
Shakin' his big grey trunk for the hell of it...

Ce disque est probablement celui que j'ai le plus écouté en 2012, avec le dernier Gojira et le dernier Alcest. Je découvrais alors par des amis un son incroyable, chargé des relents du meilleurs des sixties et des seventies pour ce côté pop psychédélique terriblement séduisant, le tout avec les techniques acoustiques d'aujourd'hui et des expérimentations sonores éblouissantes. Le voyage est... Lire l'avis à propos de Lonerism

10
Avatar Krokodebil
10
Krokodebil ·
Le rock se renouvelle dans un psychédélisme flamboyant

L'histoire du rock est parsemée de ces albums massues, venus d'un messie qui, sans forcément créer un style, le réinvente dans une atmosphère inédite. Osons dire que depuis Origin of Symmetry et l'éclat alternatif de Muse, le rock n'avait pas connu de tel prodige. Voici Tame Impala, qui après un premier album très prometteur, impose Lonerism dans le paysage. Le rock... Lire la critique de Lonerism

6 4
Avatar Quentin M.
10
Quentin M. ·
Dans les chambres d'adolescents...

On partage avec Tame Impala pas mal de choses, et c'est déjà un bon point de départ : on a nous aussi depuis longtemps succombé aux charmes du Jardin du Luxembourg et des Beach Boys, du psychédélisme sous acide et des disques réalisés dans les chambres d'adolescents ou dans les garages du pavillon familial. Pourtant, "Lonerism" - qui a semble-t-il touché tellement de... Lire l'avis à propos de Lonerism

5 2
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·
Toutes les critiques de l'album Lonerism (20)