Tu ne trouves pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Tu peux écrire à feedback@senscritique.com pour signaler une fiche manquante.

La Joconde du métal

Avis sur Master of Puppets

Avatar Eric Ralala
Critique publiée par le

Les meilleures années de Metallica demeurent sans conteste les années 80. Quant à leur meilleur album, les débats continuent toujours, mais à mon humble avis, Master of Puppets est leur plus beau chef d'oeuvre. On peut même aller au-delà car MoP n'est pas seulement le meilleur album des Four Horsemen, il est aussi une référence incontestable et incontestée dans le métal, comme l'attestent les innombrables classements et tops qui le classent souvent dans le top 3, sinon le top 1, des meilleurs albums de metal jamais sortis.

MoP, c'est aussi le meilleur de Metallica à l'époque Burton. Les lignes de basse sur Orion se savourent comme un mets exquis...mmmh! Mais MoP, ce n'est plus non plus le brut de décoffrage thrash comme l'avait été Kill'em All. Les morceaux ne sont plus tous très rapides, mais sont nettement plus travaillés. Même sur Battery, qui est un morceau très thrash et bien rapide, la petite intro acoustique symbolise à elle toute seule le gain en maturité musicale du groupe. Il en est de même pour le break au milieu de la chanson éponyme Master of Puppets, dont le riff d'entrée reste l'un des riffs les plus marquants et les plus reconnaissables du métal. Cette fois c'est sûr, ce que nous avons ici est bien plus qu'un simple album.

Ensuite, Welcome Home (Sanitarium) va mettre un peu de calme dans tout ça. Power ballade bien structurée, cette piste reste ma préférée. L'intro et ses piques d'harmoniques est tout simplement excellente. Le contraste couplet-refrain est ici bien prononcé, mettant en avant le principe de la power ballade qui monte en puissance, ajoutant au passage cette sorte de deuxième intro juste après le premier refrain, traduisant le talent de ce génie de Kirk Hammett.

Mais dans MoP, il y a aussi ces chansons qui sont un peu dans l'ombre des grosses claques que sont Master of Puppets, Battery ou Welcome Home. The Thing That Should Not Be est un titre assez lent qui souffre du manque de riff accrocheur, et est pour moi le titre le moins bon de l'album, et je comprends pourquoi il est très peu joué en live. Disposable Heroes quant à lui possède un riff et une entrée au dessus de The Thing That Should Not Be, gagnant également plus de rythme. Ce titre reste une vraie piste thrash, avec passages rapides et moins rapides, mais malheureusement n'est pas souvent apprécié à sa juste valeur. Ensuite il y a Leper Messiah, autre titre relativement lent de l'album mais qui possède cependant une sorte de rythme qui donne envie de headbang en dansant!Un titre un peu différent des autres, différence qui constitue un désavantage face aux autres grosses pistes de l'album, faisant de cette piste une chanson un peu occultée de l'album (et donc en live). Enfin il y a Damage Inc. L'intitulé en lui-même annonce déjà la couleur. Les premiers riffs présagent d'une chanson au rythme endiablé, introduite par une sorte de marche métallisée des plus fédératrices. Diablement efficace en live. Damage Inc. est rapide, violent et clos un sublime album de 8 titres d'un peu moins d'une heure.

Master of Puppets est un album dont l'écoute n'est jamais ennuyeuse. Les titres sont tous différents, mais ont comme point commun cette rage, cette virtuosité, et ce soupçon de complexité qui font de cet album l'un des albums les plus aboutis de l'histoire du métal.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 288 fois
1 apprécie

Eric Ralala a ajouté cet album à 2 listes Master of Puppets

Autres actions de Eric Ralala Master of Puppets