Boule d'angoisse

Avis sur Neon Bible

Avatar Eric Pokespagne
Critique publiée par le

Lorsque démarre "Black Mirror", véritable boule d'angoisse portée par la première de la bonne dizaine de mélodies imparables qui illuminent "Neon Bible", impossible de contenir notre excitation : deux ans après le maelström festif et emphatique indépassable de "Funeral", Arcade Fire confirme sa position de groupe de Rock le plus impressionnant et important de ce début de siècle. "Rappelez-vous ce que vous ressentiez en écoutant de la musique autrefois... ", tel est l'arrogante annonce qui a précédé ce disque... mais, à la fin, littéralement mis à genoux par ce torrent d'émotions qui nous a dévastés, les yeux pleins de larmes, impossible de ne pas être d'accord : même devenue aussi noire, voire cruelle, la musique d'Arcade Fire reste essentielle. [Critique écrite en 2007]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 504 fois
8 apprécient

Eric Pokespagne a ajouté cet album à 5 listes Neon Bible

Autres actions de Eric Pokespagne Neon Bible