Tu ne trouves pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Tu peux écrire à feedback@senscritique.com pour signaler une fiche manquante.
Écouter
Pochette Ombre est lumière, volume 1

Ombre est lumière, volume 1

(1993)
12345678910
Quand ?
7.2
  1. 14
  2. 9
  3. 13
  4. 23
  5. 57
  6. 213
  7. 525
  8. 504
  9. 172
  10. 69
  • 1.6K
  • 85
  • 198
  • 15

Liste de morceauxOmbre est lumière, volume 1

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:41)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:55)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:53)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(0:19)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:14)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:48)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:40)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(1:05)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:48)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:42)
Critiques : avis d'internautes (6)
Ombre est lumière, volume 1
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Ombre est lumière, volume 1 par Nico_Seize_Bar

Ont à tendance à citer « L’école du Micro D’argent » quand on évoque le meilleur album d’IAM. Loin de moi l’idée de renier les qualités évidentes d’un disque qui a battu tous les records du genre a l’époque, mais on oublie une chose fondamentale : « L’école… » est surtout le successeur inespéré d’un disque fondateur dans l’histoire du groupe et dans celle du rap français. Commençons par la forme....

8
Avatar Nico_Seize_Bar
9
·
Quand le rap français commençait à prendre ses lettres de noblesse

Je vous préviens tout de suite, étant un grand fan du groupe, la critique qui suit ne se veut pas totalement objective. 2e album après un premier essai réussi mais inégal (de la planète mars), IAM nous propose un double album, le premier de rap (bien avant All Eyez on Me du grand 2pac) et nous offre un véritable voyage musical plein de dérision et d'engagement. On peut ainsi passé du léger Le... Lire l'avis à propos de Ombre est lumière, volume 1

3
Avatar legolas0310
8
legolas0310 ·
Le MEILLEUR album d'IAM

Je ne pourrai jamais être objectif avec Ombre est lumière, jamais. Logique, j'ai été élevé avec cet album (et surtout avec le live à Montpellier que j'avais en cassette : "le dragon s'éveille"). Pour moi c'est pas compliqué, le rap français avant tout c'est IAM. Plus important, le IAM de cette période, entre 1993 et 1997. Ce style de rythmique, de flow, de son m'a influencé pour la vie et... Lire la critique de Ombre est lumière, volume 1

4
Avatar magicjordan
9
magicjordan ·
Découverte
Critique de Ombre est lumière, volume 1 par guillaume-b

Cet album est la première piéce maitresse dans l'oeuvre d'IAM et c'est le disque qui a fait connaître le groupe. Alternant avec talent humour et textes engagé, IAM livre un double album qui marque le hip hop français. Outre les méga-tubes Je danse le Mia et Le feu, Ombre est Lumière comprend de nombreux morceaux à retenir. Je pense à L'aimant, Une femme seule, Attentat 2, Sachet Blanc et Shit... Lire la critique de Ombre est lumière, volume 1

4 1
Avatar guillaume-b
7
guillaume-b ·
Ce soir on vous met le feu

Conquis par L'école du micro d'argent, j'avais envie d'écouter un autre album d'IAM, parce qu'en cours d'éducation musicale j'ai subi l'apprentissage des paroles du premier couplet du Soldat. Un très bon morceau y'a pas de problème... Mais en cours de musique c'était infernal, la prof utilisait un tam tam pour faire l'instru et voulait à tout prix qu'on apprenne ce qu'est le rythme avec ce... Lire la critique de Ombre est lumière, volume 1

Avatar Guillaume L.
8
Guillaume L. ·
Toutes les critiques de l'album Ombre est lumière, volume 1 (6)