Pochette Philharmonics

Critiques de Philharmonics

Album de (2010)

Vent du nord.

Une blonde hitchcockienne, un piano, une harpe et en un rien de temps l'atmosphère se met en place. Le disque atteint néanmoins ses limites une piste sur deux faute de ruptures. Son homogénéité est une force pour ce qui est de tisser un petit univers mais aussi une faiblesse tant on reste par moment sur sa faim. Rien n'empêche de ne pas bouder son plaisir en frissonnant à l'écoute de Riverside... Lire l'avis à propos de Philharmonics

7
Avatar Mr_Cooper
7
Mr_Cooper ·

Critique de Philharmonics par LoutrePerfide

Difficile de faire une critique titre par titre tant l'album est cohérent et surtout de qualité. On retrouve de magnifiques passages de piano, un minimalisme du plus bel effet quand aux effets de voix et au niveau de la production. L'ensemble commence avec 2 titres magnifiques, Falling Catching et Riverside. On toucherai presque à la grâce avec cette entame d'album et forcément, c'est surpris... Lire l'avis à propos de Philharmonics

7
Avatar LoutrePerfide
7
LoutrePerfide ·

Et dire qu'en France on a Chimène Badi

Vainqueure des Dannish music awards récemment, la pianiste et violloncelliste danoise Agnes Obel a su traverser les frontières et séduire même en France. Doux son du violoncelle, accompagnement piano au toucher délicat, voix douce, qui fait jaillir les émotions... çà fait du bien d'entendre des chanteuses pareilles. Malgré sa ressemblance avec NKM, on est complètement séduit ! Lire l'avis à propos de Philharmonics

5 2
Avatar Capitaine Barbossa
9
Capitaine Barbossa ·

Critique de Philharmonics par benton

En tant que grand amoureux de piano, les albums d'Agnès Obel sont des cadeaux bénis des dieux. Dans leur registre - la pop folk intimiste au piano - on ne fait pas mieux, la chanteuse tricote un univers méticuleux, précieux, délicat, cotonneux, où l'on se sent bien, où la mélancolie côtoie la sérénité, la beauté pure et la tristesse. C'est à la fois lumineux et d'une profonde tristesse. Mais... Lire la critique de Philharmonics

Avatar benton
8
benton ·

Un teint reposant

Agnès Obel ne va pas réveiller les foules mais plutôt les endormir et c'est tout à son honneur. Ca ne s'adresse pas à tout le monde, le ton mélancolique vous emporte sur une barque dans un lac brumeux. J'ai beaucoup apprécié, je conseille. Lire l'avis à propos de Philharmonics

Avatar Gaspard Sengès
7
Gaspard Sengès ·

comptine

Agnès Obel est pure comme l'eau de source de montagne, soyeuse comme une berceuse, confortable comme un pouf. C'est la chicorée du café noir Catpower, le champomy de Lisa Germano, Fiona Apple sans le swing, Nina Simone avec adoucissant. C'est le consensus mou, la David Guetta de Telerama, la trop bonne élève du conservatoire qui a oublié ses tripes à la maison. Lire l'avis à propos de Philharmonics

1
Avatar Chaton_Marmot
3
Chaton_Marmot ·

Critique de Philharmonics par Anlizz Cuii

je l'avais acheté les yeux fermés, ayant juste entendu sur Europe 1 je crois le titre "riverside" et ayant pris une grosse claque!! le reste de l'album n'avait fait que confirmer mon intuition...!! Lire l'avis à propos de Philharmonics

Avatar Anlizz Cuii
10
Anlizz Cuii ·

Critique de Philharmonics par Owl

C'est vraiment un chouette album. J'aime bien le relancer de temps à autre mais son souci principal se voit au fil des chansons... Interchangeables. Pas beaucoup de variations dans les sonorités, les esprits chagrins pourraient même aller jusqu'à dire qu'une seule chanson écoutée suffit à décrire l'album... Et je ne saurais pas comment contredire un tel argument tant je suis d'accord. Sauf que... Lire l'avis à propos de Philharmonics

1
Avatar Owl
7
Owl ·

Critique de Philharmonics par diegowar

Belle voix très légère, avec très peu d'énergie mais qui insuffle à des chansons sinon tout juste correctes pour la plupart quelque chose d'assez unique et agréable à écouter. Falling, Catching : 7 Riverside : 7 Brother Sparrow : 7 Just So : 7 Beast : 7 Louretta : 7 Avenue : 7 Philharmonics : 6 Close Watch : 6 Wallflower : 6 Over the Hill : 6 On Powdered Ground : 6 Katie Cruel : 6 Lire la critique de Philharmonics

Avatar diegowar
7
diegowar ·

Critique de Philharmonics par JibeCarre

Agnes Obel est un gros coup de coeur. Je ne me lasse pas d'écouter son album, sa voix calme et mélodieuse. Parfois peut-être un tantinet répétitif, mais putain qu'est ce que c'est bon. C'est comme une pizza margherita : c'est simple, mais on se régale à chaque fois. Lire la critique de Philharmonics

1
Avatar JibeCarre
8
JibeCarre ·