Écouter
Pochette Raw Power

Raw Power

(1973)
12345678910
Quand ?
8.0
  1. 3
  2. 1
  3. 6
  4. 11
  5. 30
  6. 103
  7. 393
  8. 716
  9. 412
  10. 182
  • 1.9K
  • 155
  • 313
  • 6

Liste de morceauxRaw Power

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:29)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:33)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:54)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:41)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:21)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:56)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:04)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:51)
Match des critiques
les meilleurs avis
Raw Power
VS
Sex Bomb.

« Le Raw Power est ce qui vous arrive quand vous restez quelque mois sans rapports sexuels » (selon Marc Zermati), d'où la voix d'Iggy sur ce disque, terriblement sexuée, androgyne, et comme affamée. Le notoire, scabreux, et remarquable Raw Power est l'album que j’écoute tout le temps en ce moment. Dès le départ, ça démarre en fanfare punk pro-pogo, et les Stooges lancent le punk-rock avec quelques années d’avance. Que serait le riff d’intro de « God Save The Queen » de qui vous...

12 2
Rien à écouter, rien à sauver.

Le power est bien là, mais un peu trop raw. Rien à dire sur l'énergie, sur les compositions fidèles à l'esthétique stoogienne, rien à dire sur le fond, finalement. Mais au mix, et c'est bien là le problème, on a collé David Bowie. Comme on dit sobrement dans le métier: "Qui s'improvise ingénieur son devrait plutôt se pendre." En l’occurrence, Bowie nous pond là une production qui sera qualifiée par les fans d'album "furieux", "pur", "brutal"... des euphémismes pour caractériser une bouse... Lire la critique de Raw Power

2 5
Critiques : avis d'internautes (15)
Raw Power
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Désiggylibré mental

Alors là pardon, Iggy Pop nom d'un chien ! ... L'incarnation de la mythologie sacrificielle du rock 'n' roll. On dira ce qu'on voudra, mais ce mec était capable de se jeter tout nu dans des tessons de bouteille. Faut quand même y aller. Merde. Ça vous classe son bonhomme. Saint Benoît se roulait tout nu dans des buissons d'épines. Mouais... pas mal Saint Benoît. Mais essaye un peu les tessons... Lire la critique de Raw Power

49 19
Avatar Pheroe
9
Pheroe ·
Raw Power : braillard, crade et parfaitement génial.

« Raw Power », c’est le troisième album des Stooges, sorti en 1973. Un de ces albums qui me fait regretter de ne pas être née quelques décennies plus tôt car, encore aujourd’hui, la première écoute vous met une claque dans la gueule, mais alors remis dans son contexte et son époque, qu’est-ce que ça devait donner ! Un de ces albums qui fait que mes voisins doivent nourrir des projets de... Lire l'avis à propos de Raw Power

25 5
Avatar Pravda
10
Pravda ·
Energie mortelle, énergie vitale...

La même chose que Ziggy, une étape plus loin. L'électricité rampe et déchire, la voix foudroie et lamine : il n'y a encore jamais eu de violence plus sauvage que celle de ce disque, qui à chaque fois me laissait hébété, pantelant et... heureux ! Et si ce "Raw Power", ultime outrage à toutes les bonnes mœurs, ne vieillit pas, c'est que l'énergie mortelle que l'Iguane... Lire la critique de Raw Power

4
Avatar Eric Pokespagne
10
Eric Pokespagne ·
Découverte
"Gimme danger, little stranger, and I'll feel your disease..."

Raw Power est le troisième album des Stooges produit par Bowie en 1973 à la même époque que Transformer de Lou Reed: rien à dire...une grosse claque! On pourra reprocher à l'iguane une discographie bien inégale sur 40 ans de carrière mais "Raw Power" est un monument de l'histoire du rock avec... Lire la critique de Raw Power

6
Avatar dagrey
10
dagrey ·
The one who's searchin', searchin' to destroy !

Raw Power est album d'une rare violence. En trois albums, les Stooges se sont imposés comme un élément essentiel du paysage rock. Un élément essentiel qui aura d'ailleurs une influence primordiale sur l'ensemble du rock, en étant notamment précurseur du punk rock. Grâce à Iggy Pop, certes, mais pas seulement. Dès les premières notes de Search and Destroy, la couleur est donnée ; la musique des... Lire la critique de Raw Power

8 5
Avatar Thomas_Dekker
9
Thomas_Dekker ·
Toutes les critiques de l'album Raw Power (15)
Vous pourriez également aimer...