Pochette Red

Red

(1974)
12345678910
Quand ?
8.1
  1. 2
  2. 3
  3. 3
  4. 13
  5. 14
  6. 73
  7. 240
  8. 437
  9. 345
  10. 204
  • 1.3K
  • 171
  • 404
  • 19

Liste de morceauxRed

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:16)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:04)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:07)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(8:11)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(12:18)

PostsRed

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
Critiques : avis d'internautes (11)
Red
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Red par eukaryot

Groupe phare du mouvement progressif, né du cerveau un poil boursouflé mais néanmoins torturé du sieur Gilles Fripp, (je vous invite à d'ailleurs écouter The Cheerful Insanity of Giles, Giles and Fripp , premier groupe du maître, assez amusant) King Crimson est une bête protéiforme, aux nombreuses incarnations. Celle qui nous interesse ce soir est considérée par beaucoup comme étant la dream...

24 8
Avatar eukaryot
10
·
Une violence effrayante et assourdissante.

Il est des albums fusionnels qui marquent durablement plusieurs styles musicaux, et dont les créateurs impriment une signature qui survivra longtemps après leur départ de ces hautes sphères sonores. A y regarder de plus près, il en est peu, et Red est de ceux-là. Ce bouillonnement novateur explose en octobre 1974, et je ne vous ferai pas la liste des artistes et groupes qui depuis quarante... Lire la critique de Red

12
Avatar Silvergm
10
Silvergm ·
Sundown dazzling day

Dernier album des King Crimson au complet avant une dissolution partielle du groupe, Red se distingue par une ambiance lourde, pesante, virtuose et maîtrisée qui le rend tout simplement fascinant. Que ce soit par le morceau introductif, Red, instrumental proche du heavy metal à la basse lourde et au rythme surpuissant, par le morceau "star" de l'album,... Lire l'avis à propos de Red

3
Avatar Tom_Ab
9
Tom_Ab ·
Découverte
Une descente aux enfers jouissive

En 1974, King Crimson en est à son septième album : Red. David Cross ayant récemment quitté le groupe, celui-ci est réduit au trio Robert Fripp, John Wetton et Bill Bruford. Cette formation va cependant frapper très fort. En effet, Red est composé de 5 morceaux d’une noirceur extrême qui... Lire la critique de Red

7 4
Avatar Dragko
10
Dragko ·
A consommer sans modération

Un pur chef d'oeuvre Il m'est difficile de pouvoir écrire sur cette musique car cet album est l'un des rares qui touchent vraiment l'auditeur dans ce qu'il a de plus profond. C'est une musique d'une précision diabolique, d'un travail incroyablement efficace et surtout un album qui surprend sans cesse. Je peux l'écouter pour la 100ème fois, j'ai toujours l'impression de le redécouvrir et de... Lire la critique de Red

8 3
Avatar Harold Swine
10
Harold Swine ·
Toutes les critiques de l'album Red (11)
Vous pourriez également aimer...