👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Alors personnellement, je l'écoute comme un fou depuis bien 2 semaines. Je suis complètement aspiré par ce truc, et notamment par leur faculté à s'obstiner sur 3 notes sorties d'un vieux synthé obèse et de parvenir à les coupler à une voix géniale.
Ils ont vraiment cet art du contraste qui me subjugue systématiquement, comme s'ils s'étaient donnés pour mission de sauver tous les sons (même les plus moches). Ça rend l'écoute assez curieuse au final car leurs chansons paraissent toujours évidentes et intuitives tout en se permettant des riffs tout à fait dégueulasses.

J’ai notamment une préférence pour Trustful Hands. C’est un peu l’archétype de The Do pour moi, avec une chanson dont le couplet est cloisonné entre 3 accords (probablement entendu un bon millier de fois d’ailleurs) et d’un seul coup ils vous balancent une grosse montée de 8 notes qui libère l’harmonie et vous ouvre le refrain. C’est typiquement le genre de musique qui ne démontre rien, ne semble prétendre à rien, mais parviens à renouveler votre oreille sur des mélodies déjà entendues et à vous les faire voir autrement.
C'est plutôt balèze
vinssan
10
Écrit par

il y a 7 ans

13 j'aime

Shake Shook Shaken
Krokodebil
6

"Sorry about this" comme elle dit.

Trois ans après leur second opus « Both Ways Open Jaws », et déjà six ans après le debut album qu’était l’étonnant « A Mouthful », c’est l’heure du retour avec un troisième disque pour le duo...

Lire la critique

il y a 7 ans

12 j'aime

4

Shake Shook Shaken
Valentin_Lalbia
8

De la bonne pop !

L'heure du troisième album a sonné pour The Dø. Le duo franco-finlandais avait divisé son public en 2011 avec Both Way Open Jaws, album moins pop et plus pointu que son prédécesseur - et premier...

Lire la critique

il y a 7 ans

12 j'aime

1

Shake Shook Shaken
EricDebarnot
8

Pop électro grand public... mais pas que !

En 6 ans, les franco-finlandais de The Dø sont donc passés des élucubrations mi-enfantines mi-farfelues à une pop électro grand public tendance dépressivo-dark, et, tout en récitant leurs...

Lire la critique

il y a 7 ans

6 j'aime