Pochette Shores of the Abstract Line

Critiques de Shores of the Abstract Line

Album de (2016)

Trilogie

Tout droit sorti de Montpellier (on peut dire ce qu'on veut, ça fait toujours plaisir qu'un groupe pareil soit français), Hypno5e voit le jour en 2004, à l'initiative d'Emmanuel Jessua (chanteur, guitariste) et de Thibault Lamy (batteur, remplacé par Théo Begue depuis Shores of the Abstract Line), avec la volonté de mettre en musiques les diverses images ancrées dans l'esprit de Jessua,... Lire la critique de Shores of the Abstract Line

14 7
Avatar -Icarus-
9
-Icarus- ·

Des landes sourdes et vides

Aaah, Hypno5e, un grand cru français comme il s'en fait de moins en moins. Jubilation, après moults écoutes d'un Acid Mist Tomorrow qui me laissait chaque fois sur le plancher, mélancolie languissante et furieuse, sans issue aucune. Nous avons ici sa suite, Shores of The Abstract Line. La patte du groupe est toujours là, du spoken word, une ambiance desolée, des guitares extatiques,... Lire l'avis à propos de Shores of the Abstract Line

11
Avatar Diluvio
10
Diluvio ·

La magie exi5te

Le hasard a voulu que, sur ma playlist, Shores of the Asbtract Line, le dernier album de Hypno5e, suive directement les deux opus de Have the Moskovik dont je vous ai parlé hier et donne ainsi naissance à une longue plage cinématique. D'où cette chronique dos à dos. Pas que les deux groupes soient réellement semblables, mais il y a une parenté de style certaine entre les... Lire la critique de Shores of the Abstract Line

2
Avatar Stéphane Gallay
8
Stéphane Gallay ·

Réactions à chaud 7

Ce n'est pas du jus de chaussette que je vous propose d'écouter sous la houlette d'EnterTheLove, accrochez-vous, c'est parti : Démarrage au piano, en douceur ... un bruit, lointain de guitare/sirène ... une guitare acoustique, on dirait une intro hip hop et non, après 2 minutes, ça démarre grassement metal, avec voix rauque comme le genre le veut, une guitare lourde, pesante, une... Lire la critique de Shores of the Abstract Line

3
Avatar PiotrAakoun
9
PiotrAakoun ·

Critique de Shores of the Abstract Line par DarkKnightReturn

Encore un album maîtrisé avec ce mélange de douceur et violence que ce soit dans les riffs ou chant, ce chant calé, ces moments parlés parfois trop présents, souvent bien placés et ces titres plein d'émotion : South Shore–Blind Man’s Eyes, West Shore–Memories , Central Shore–Tio, sans oublier l'introduction Landscape In The Mist . Encore un album unique avec toujours cette sensation de... Lire la critique de Shores of the Abstract Line

1
Avatar DarkKnightReturn
9
DarkKnightReturn ·

Critique de Shores of the Abstract Line par Marcel Kunwu

Beaucoup d'album, par leur titre, tâche de doubler leur contenu d'une sorte d'élégance préfabriquée. "Shores of the Abstract Line" n'usurpe pas son expérience et déplie cent lignes abstraites pour composer un fascinant maëlstrom musical. Lire la critique de Shores of the Abstract Line

Avatar Marcel Kunwu
7
Marcel Kunwu ·