👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Après avoir entamé les eighties avec un rafraîchissant Too Fast For Love en guise de premier album, MÖTLEY CRÜE s'était établi comme un groupe de scène incroyable avec gros artifices à la clé (Vince Neil adorait manier la tronçonneuse...). Mais cette volonté de rentrer dans le lard encore et toujours plus vite se manifestera en moins de temps qu'il en faut pour dire ouf. En effet, l'Amérique n'aura pas attendu trop longtemps avant de prendre une mandale à l'écoute du bien-nommé Shout At The Devil !

Faut croire que la fascination de Nikki Sixx pour les sciences occultes lui aura permis de livrer ses meilleures compositions. Et c'est pas l'hymne éponyme qui va me contredire : précédé d'une intro bandante à souhait, ce titre ouvre les hostilités et ne fait aucunement dans la dentelle. Les chœurs fusent, Vince s'égosille pour notre plus grand plaisir... Looks That Kill : putain, quel riff de malade, quelle énergie. Un de mes titres préférés de MÖTLEY, soutenu par un refrain énorme et un clip qui... tue. Et ça s'enchaîne, ça s'enchaîne... Ah, ce Bastard, expéditif et martial, qui donne envie de courir à poil en pleine nuit en gueulant jusqu'à plus envie. Rock 'n' Roll, mon pote. Too Young To Fall In Love ? Qu'un seul mot pour qualifier ce titre : addictif. Comment ne pas être accro face au talent de Mick Mars, de par ses riffs entêtants et ses soli endiablés, il est le roi sur cette chanson-phare du quatuor. Et toujours un refrain du tonnerre.

Mais on dirait que je reporte tout sur les compos de Nikki ? Que nenni, que nenni ! On se reposera les ouïes sur la somptueuse transition guitaristique signée Mick (God Bless The Children Of The Beast), qui reflète bien l'état d'esprit du CRÜE à cette époque. Helter Skelter, reprise des BEATLES, vaut son pesant de cacahuètes (et la basse de Nikki particulièrement). Et là, attention car voici venir MON titre-référence de MÖTLEY, à savoir le bouillonnant Red Hot. Bordel, ce morceau est la tuerie de toutes les tueries. Chacun y met du cœur sur ce titre de headbangueur : la batterie de Tommy explose de tous les recoins, tandis que Mick nous sert des riffs tranchants comme un katana, et Nikki et Vince qui se démènent avec fougue... La version du Carnival Of Sins est époustouflante de bonheur.

On en reprendra bien quand même avec Knock 'Em Dead, Kid, une bien belle déclaration d'amour à la LAPD, rien qu'mes poils se hérissent à l'écoute du cri final de Vince sur ce titre. Ten Seconds To Love est le titre que je préfère le moins, bien qu'il soit agréable à écouter. Et allez, une très chouette ballade nommée Danger pour clore ce disque bien sombre. La voix de Vince me prend au corps tellement c'est bon, et la guitare de Mick me transporte toujours autant. Une belle réussite.

Shout At The Devil de MÖTLEY CRÜE est un classique indéboulonnable. Les plus grands hymnes côtoient les titres plus obscurs au service d'un deuxième album sous le signe de la Bête... Tout ça pour dire que oui, le Satanisme a du bon, l'Enfer ça vous gagne. Le carré magique de Los Angeles vient d'offrir à la face du monde l'une des références ultimes en matière de Glam Metal. Et cette pochette ne peut avoir que DE LA GUEULE !

Melk
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Hard & Heavy Retrospective : une sélection selon Melk

il y a 8 ans

3 j'aime

2 commentaires

Shout at the Devil
Melk
8

Pour qui sonne le Glam

Après avoir entamé les eighties avec un rafraîchissant Too Fast For Love en guise de premier album, MÖTLEY CRÜE s'était établi comme un groupe de scène incroyable avec gros artifices à la clé (Vince...

Lire la critique

il y a 8 ans

3 j'aime

2

Shout at the Devil
JULIENDAWSON
8

Le plus bel aimant à minou que le Metal ait conçu !

Shoot At The Devil n'est pas le Black Sabbath du Glam Metal. Le genre n'est pas né d'un seul disque ni d'un seul groupe. Il s'est forgé par couches et apports successifs à l'orée des années 1980. En...

Lire la critique

il y a 3 ans

2 j'aime

Shout at the Devil
PhilippeAllegre
9

Je me met en retrait

Tiens je vais me réécouter Motley, me dis je bêtement (ça c'est normal !). Pour être sincère ce groupe m'amuse plus qu'il me fait rêver. Je trouve que musicalement, c'est super moyen, la voix est...

Lire la critique

il y a 3 ans

Painkiller
Melk
9
Painkiller

Traviscéral

En ce 3 septembre 1990, 5 Défenseurs de la Foi décident de livrer à la face du monde l'un des méfaits les plus surprenants de l'Histoire du Heavy Metal. À l'aube des 90's, le Thrash vit son apogée...

Lire la critique

il y a 8 ans

18 j'aime

2

Diesel and Dust
Melk
10

It's what we breathe

Pensez-vous, un groupe de Rock australien écolo avec à sa tête un chanteur aussi charismatique que Peter Garrett (dit "le Géant Vert" en raison de sa grande taille), et qui devient Ministre de...

Lire la critique

il y a 8 ans

14 j'aime

Lulu
Melk
10
Lulu

Tout vu, tout Lulu

Grand fan de Lou REED comme de METALLICA devant l'Éternel, l'annonce d'une collaboration entre ces deux institutions de la musique à travers les âges fut aussi inattendue pour moi que la découverte...

Lire la critique

il y a 7 ans

14 j'aime

6