Resonant Space

Avis sur Silent Melodies

Avatar Khamsou
Critique publiée par le (modifiée le )

À l'instar de son titre ô combien évocateur, Toshinori Kondo, armé de sa trompette, habille le silence de longues et lentes mélopées de trompettes. Il y a un peu de l'OST que Vangelis aura composé pour Ridley Scott ici, mais tout l'habillage technique et les notes de synthé sont ici remplacés par le seul instrument du japonais.

Celui-ci, trituré, désorganisé et dématérialisé, hante l'espace et, hagard, entoure son auditeur d'un voile opaque, d'un brouillard humide et froid plongeant soudainement le monde dans la grisaille. Les plaintes du trompettiste se fondent dans le vide et résonnent dans l'infini, portant au gré des remous du son la mélancolie de la pluie, l'égarement dans la nuit.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 292 fois
2 apprécient

Khamsou a ajouté cet album à 5 listes Silent Melodies

Autres actions de Khamsou Silent Melodies