Un pas de plus vers la puissance!

Avis sur Sin After Sin

Avatar Cardinal Sin
Critique publiée par le

Ce troisième album de Judas Priest marque un virage décisif vers le heavy metal et reste le témoin du renouveau du metal anglais qu'on appellera plus tard la NWOBHM. Le chant de Rob Halford devient plus perçant, les riffs plus incisifs à l’image de morceaux comme Sinner, Dissident Agressor ou Starbreaker qui sont parmi les plus agressifs du répertoire de l’époque. Les influences rock voire folk sont toujours présentes avec la superbe reprise du Diamonds And Rust de Joan Baez et quelques titres moins connus. Si ce disque contient son lot de superbes titres et qu'il bénéficie d'un son bien supérieur à ses prédécesseurs, je le trouve quand même un peu moins indispensable, ce d’autant plus que les meilleurs titres se trouvent sur des versions encore magnifiées sur le live Unleashed In The East (1979) et que les morceaux plus obscurs ne sont pas inoubliables. Sin After Sin reste un très bon disque et un des témoignages les plus intéressants de cette transition entre le Hard 70's et le Heavy Metal tel qu'on le connaîtra au début des années 80.

http://www.metalofsteel.ch

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 20 fois
Aucun vote pour le moment

Cardinal Sin a ajouté cet album à 1 liste Sin After Sin

Autres actions de Cardinal Sin Sin After Sin