Tu ne trouves pas Rien 100 rien de Jul ? C'est normal : nous rencontrons un petit problème avec la base de données Musique. On vous tient au courant.

La fête triste.

Avis sur The First Songs

Avatar J. Z. D.
Critique publiée par le

J'pensais que la cold wave française, c'était quelque chose d'assez récent ; dans les années 80, j'aimais bien les synthé de Taxi Girl, la boite à rythme des Bérurier Noir, mais j'avais raté ce petit plaisir inconnu, cette cold wave bien glacée, doucement industrielle - Valenciennes, représente, en même temps - et cette voix, spécialement cool, mais j'y reviendrais ; il y a une meuf ces temps-ci, Robi, qui a fait une espèce de cold warieté assez chouette, et au milieu de son album, à côté d'un duo avec Dominique A, il y avait cette reprise de Trisomie 21.

Trisomie 21, ça m'évoquait presque rien, je pensais que c'était du punk, un genre de punk pas forcément génial, avec un nom provocateur bizarre, un truc que je n'aurais jamais écouté, mais je me suis lancé, la fille avait une si belle voix, une voix qui te donne envie de découvrir le monde autour de toi, de trouver un bout d'elle là-dedans, alors j'ai mis ça un jour, comme ça, donc, pour rire, à l'apéro. Et oh ! C'est trop bien !

Rien d'original, beaucoup de son pré-électronique, la boîte à rythme est parfaite, il y a des bouts de guitare par-dessus tout ça, ça sature, ça sonne vide et triste, et c'est chouette comme tout, ça donne même envie de danser, comme une mouette mazoutée, de se secouer vainement pour virer la lourdeur, j'aime bien la pesanteur de la musique, et ils sont deux, Trisomie 21, le mec qui joue avec tous ces instruments, et l'autre, son frère, qui a une voix tellement dans le thème, un espèce de râle, un peu français, un peu anglais, ample et lourd, un truc qui recouvre, qui s'étend, qui écrase. Et j'aime bien !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 230 fois
12 apprécient

Autres actions de J. Z. D. The First Songs