Entre feu juvénile et morne tradition

Avis sur The Realms of Fire and Death

Avatar Margoth
Critique publiée par le

[...] Au final, en terme de goth/sympho metal à chanteuse, Ignea se pose avec The Realms Of Fire And Death comme une brise rafraîchissante dans le genre. Malgré tout, à l'instar de ce que nous a montré Jinjer dernièrement, on sent qu'il y a comme un potentiel pour montrer un courant d'air autrement plus fortiche dans le futur. Les désirs d'hybridation sont là, les compétences pour en faire naître un ensemble harmonieux et cohérent également. Autant dire, si ces jeunes loups se décident également à se lâcher davantage, on pourra peut-être parler d'ouragan.

La critique entière figure sur Core And Co, n'hésitez pas à aller y faire un tour !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 8 fois
Aucun vote pour le moment

Margoth a ajouté cet album à 2 listes The Realms of Fire and Death

  • Albums
    Pochette From the Very Depths

    Chroniqués sur Core And Co

    Car à mes heures perdues, j'écris sur un webzine musical. Enfin, j'essaye en tout cas... L'adresse du site : https://www....

  • Albums
    Pochette The Realms of Fire and Death

    CDthèque - I-J

    Non répertoriés sur Sens Critique : - Jane Doe And The Black Bourgeoises - Pretty Terror (2017 / Presskit) - Joe La Truite -...

Autres actions de Margoth The Realms of Fire and Death