Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Écouter
Pochette The Scarlet Beast O'Seven Heads

The Scarlet Beast O'Seven Heads

(2012)
12345678910
Quand ?
7.2
  1. 0
  2. 0
  3. 1
  4. 0
  5. 4
  6. 13
  7. 34
  8. 25
  9. 10
  10. 2
  • 89
  • 5
  • 23
  • 2

Liste de morceauxThe Scarlet Beast O'Seven Heads

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:03)
- -
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(1:39)
- -
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:46)
- -
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:43)
- -
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:34)
- -
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:46)
- -
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:03)
- -
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:57)
- -
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:24)
- -
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(1:57)
- -

PostsThe Scarlet Beast O'Seven Heads

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
Critiques : avis d'internautes (2)
The Scarlet Beast O'Seven Heads
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
publié à l'origine sur www.sonotone.ch

Etrange pochette que celle du troisième album de Get Well Soon. Tous les ingrédients y sont rassemblés de la désormais familière pop lyrique et théâtrale de l’Allemand Konstantin Gropper: la drapure pourpre, le livre pour les références intellectuelles, les crâne et fruits du memento mori… et un titre bien dramatique. Mais cette mise en scène un peu cheap, à l’image de la paroi en contreplaqué... Lire l'avis à propos de The Scarlet Beast O'Seven Heads

3
Avatar GTurin
9
GTurin ·
Découverte
Critique de The Scarlet Beast O'Seven Heads par Shortlegg

Je suis pas très porté à ce genre de pop. Une pop un peu expérimentale qui parfois est difficile d'accès mais cet album là est d'une légereté et d'une lumière facile. Alors ce n'est pas une pop "grand public". Mais il déroule avec qualité, talent et finesse une pop au sens noble, une musique tirant ici ou là de la saveur pour en faire un tout qui s'écoute et se réécoute. Télérama dit que c'est...

Avatar Shortlegg
8
·
Toutes les critiques de l'album The Scarlet Beast O'Seven Heads (2)
Vous pourriez également aimer...