Produit par Quincy Jones (private joke)

Avis sur The Unforgettable Fire

Avatar bboy1989
Critique publiée par le

"...Desperation, dislocation, separation, condemnation, revelation, intemptation, isolation, desolation..."

Quand j'écoute « The Unforgettable fire », je plane et ce du début à la fin. Exception faite du pompeux « Pride », tube de l'album qui transpire le commercial facile d'accès (et que Chris Martin n'aurait pas renié si Brian Eno lui avait offert), je vole à travers les nuages. Quelle atmosphère, quelle ambiance. En un mot : atmosphèrique. Même « Promenade », « 4th of July » et « MLK » justifient leur présence dans ce trip. Tout se tient. Qu'on le veuille ou non, je le préfère à Joshua tree. D'ailleurs, avec cette tuerie qu'est « Bullet the blue sky » à la place de « Pride », on aurait obtenu l'œuvre parfaite.

Si vous cherchez un vrai beau tube sur « The unforgettable fire », oubliez « Pride », allez voir du côté de « Bad ». Peut-être le titre le plus représentatif du U2 version 80's. C'est lent, c'est long mais ça monte, ça monte, ça monte et ça explose tout en subtilité pour émerveiller nos oreilles.

Miles Davis aurait dit un jour à Bono que l'album faisait partie de son top 10. Argument d'autorité, je pense être dans le bon en faisant l'éloge de cet inoubliable feu.

La perle : « Bad »
La chanson trop sucrée : « Pride »

NB : je casse tout le temps Coldplay en parlant de U2. Et oui, je n'ai jamais supporté que l'on considère un jour la bande de Chris Martin comme étant la relève du collectif dublinois. Sacrilège.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 347 fois
1 apprécie

bboy1989 a ajouté cet album à 2 listes The Unforgettable Fire

Autres actions de bboy1989 The Unforgettable Fire