Écouter
Pochette Where the Oceans End

Where the Oceans End

(2010)
12345678910
Quand ?
6.8
  1. 4
  2. 6
  3. 9
  4. 27
  5. 65
  6. 171
  7. 336
  8. 259
  9. 87
  10. 36
  • 1K
  • 51
  • 109
  • 8

Liste de morceauxWhere the Oceans End

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:22)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:56)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:53)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:42)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:12)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:33)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:42)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:37)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:25)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:27)
Critiques : avis d'internautes (9)
Where the Oceans End
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Where the Oceans End par Marc Poteaux

Pour moi, le duo Cocoon est certainement la révélation française de ces dernières années. Racée, élégante, délicate et personnelle, sa musique m'a immédiatement transporté, et continue à le faire dès que j'ai la bonne idée de remettre "My Friends All Died In A Plane Crash" sur la platine. Autant dire que je tremblais à l'idée d'être déçu par ce deuxième opus à la volonté d'ouverture affichée...

2
Avatar Marc Poteaux
9
·
Critique de Where the Oceans End par Parry

Enfin un groupe francais qui s'inspire des réferences anglosaxonnes sans tomber dans la caricature. il y a des jolies mélodies , les paroles sont plutôt divertissantes pour des auteurs francais. on crie pas au génie mais cela mérite quand même d'être plus connu Lire l'avis à propos de Where the Oceans End

4
Avatar Parry
7
Parry ·
French douceur

Voici le dernier album des deux petits frenchies de Cocoon, Mark Daumail et Morgane Imbeaud, qui sont un peu à notre hexagone, ce que Angus et Julia Stone sont à l'Australie. Where the oceans end est un bel album avec une jolie pochette et des histoires de bateaux et de dauphins. Depuis 2008, le duo ne se renouvèle guère (il faudra quand même y songer et peut-être laisser plus de place à la voix... Lire la critique de Where the Oceans End

2
Avatar BMR
9
BMR ·
Découverte
je vous dit tout

Vu que je ne suis pas payé pour dire tout ces conneries, je vais me livrer sur cette critique comme jamais je me suis livré. Mais j'ai une bonne raison J'ai divorcé j'ai deux grands gars. Quand après avoir vu les profondeurs du néant, l'amour a frappé à ma porte, un coup de foudre comme on en voit au cinéma ou dans des livres. Puis ce coup de foudre se transforme en amour, en amour passion,... Lire l'avis à propos de Where the Oceans End

Avatar Phili pon
7
Phili pon ·
Une envie languissante...

C'est ce qui me vient en écoutant cet album... Une envie de voyage, d'évasion en suivant ces mélodies légères, ces chants aériens. Un album très agréable à écouter et je dirai plus encore à découvrir. Sa première écoute attentive émerveille à l découverte d'un univers onirique et léger. Pas forcément un album que l'on écoute en boucle, loin de là même, mais que l'on savoure plutôt dans un... Lire la critique de Where the Oceans End

Avatar JB Lynde
7
JB Lynde ·
Toutes les critiques de l'album Where the Oceans End (9)