Le seul disque de jazz en ma possession, et il s'avère une expérience musicale peu commune, du moins en ce qui me concerne.
L'impression déjà que tous mes repères musicaux ne me seront d'aucune utilité pour l'appréhender, qu'il va me falloir très vite me laisser aller, ce que je fis d'emblée, instinctivement.
Chaque instrument est un guide, traçant un chemin, un sillon, un appui, pour celui de Coltrane, qui tel un phare, quand il déboule, éclaire de sa lumière l'ensemble du tracé, le rendant évident, praticable, aisément identifiable, puis quand de nouveau il se tait, laissant le piano comme bande blanche, la batterie comme bordure et la contrebasse comme asphalte, on roule toujours, agréablement, phare éteint mais en toute confiance, on a lâché le volant, parce que la lumière va revenir, elle déboulera sans coup férir, et nous emmènera à bon port, celui du plaisir, dans ce voyage acoustique si particulier, que l'on ne s'y adonne que lorsque tout est réuni pour l'apprécier, ce rare moment où le lâcher prise est de mise, s'impose et nous appelle, pour ces quelques minutes privilégiées, où le voyage est plus important que la destination.

jenanaipa
8
Écrit par

Le 1 janvier 2017

5 j'aime

A Love Supreme
lehibououzbek
5

Ah, si j'avais un Colt, c'est le batteur que je buterais !

Bon c'est fait. J'ai enfin écouté A Love Supreme. Ça commence à devenir une habitude chez moi de devoir me mettre les gens à dos avec des albums supposés être des étalons dans leur discipline et...

Lire la critique

il y a 9 ans

19 j'aime

11

A Love Supreme
PiotrAakoun
9

Critique de A Love Supreme par PiotrAakoun

On ne rentre pas instantanément dans l'univers de John Coltrane, sa musique est faite de sonorités à la limite de l'abstraction, d'arythmie, d'atonalité. Et ce Love Supreme ne déroge pas à la règle...

Lire la critique

il y a 3 ans

19 j'aime

8

A Love Supreme
Jérémy_Charbonnel
9

Allo, John, ici Dieu à l'autre bout...

A love supreme by John Coltrane constitue, même pour un agnostique, la trace la plus authentique d'une spiritualité à l'oeuvre. Après être arrivé au sommet de sa technique -- cf. Giant Steps -- et...

Lire la critique

il y a 7 ans

16 j'aime

Lovedrive
jenanaipa
8
Lovedrive

Nouvelle ère.

Avec le départ de Uli Roth, les Scorpions délaissent le coté prog aérien, et les envolées hendrixiennes de ce dernier, pour mettre les pieds en plein dans le heavy, style qu'ils contribueront à...

Lire la critique

il y a 4 ans

5 j'aime

L'Autoroute - Akira, tome 1
jenanaipa
9

Highway to hell.

Difficile de ne pas être scotché dès ce premier tome. De part le style graphique déjà, qui accroche l'oeil immédiatement, Ôtomo met en place un espace urbain fascinant, on y voit un Tokyo décrépi,...

Lire la critique

il y a 6 ans

5 j'aime

A Love Supreme
jenanaipa
8

De l'art de déconcerter, puis de captiver.

Le seul disque de jazz en ma possession, et il s'avère une expérience musicale peu commune, du moins en ce qui me concerne. L'impression déjà que tous mes repères musicaux ne me seront d'aucune...

Lire la critique

il y a 5 ans

5 j'aime