👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Fin 2007, Radiohead crée l'évènement en mettant son nouvel album à la disposition du public, uniquement sur Internet dans un premier temps, et à un prix fixable par l'acheteur lui-même. C'est une nouveauté dans le monde de la musique et l'opération marche plutôt bien.
L'album se nomme In Rainbows, et on comprend pourquoi à la vue de la pochette du disque, pleine de couleur. Il comporte 10 titres dont un, Nude, vieux de 10 ans, que le groupe n'avait jamais réussi à caser dans ses précédents albums; ne correspondant pas assez à leurs schémas musicaux passés. Et ce Nude révèle la voix de Thom Yorke nostalgique, parfaitement maîtrisée et d'une sensibilité rare. D'ailleurs l'album est empreint de cette nostalgie, cette mélancolie qu'affectionne tout particulièrement le chanteur. On trouve ainsi des pistes plus cohérentes les unes envers les autres, un disque plus homogène, avec moins de surprises de la part du groupe. Les petites mélodies de guitares servent de cadres à des rythmes fait pour poser une atmosphère plus légère qu'à l'accoutumée. Ainsi Weird fishes/Arpeggi, Reckoner ou encore House of cards laissent à l'auditeur une impression de plénitude calme, d'abandon à la musique, relevés par la sublime ballade finale, au piano, Videotape. 15 Step, Bodysnatchers ou Jigsaw falling into place sont plus rythmées, et l'on retrouve en elles le groupe énergique d'il y a quelques années déjà. Cependant, In Rainbows n'est comparable à aucun autre opus de Radiohead; il est « déçevant » pour certains, « un bijou » pour d'autres, mais laisse dans tous les cas entrevoir une nouvelle facette du groupe qui n'a pas fini d'étonner.
AWolfAtTheDoor
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Les meilleurs albums de Radiohead

il y a 10 ans

14 j'aime

3 commentaires

In Rainbows
Raspaillac
10
In Rainbows

How come I end up where I started?

Thom Yorke en lévitation pendant 43 minutes La transition entre Nude et Weird Fishes Les frères Greenwood en mode tiki taka Des arpèges cristallines Un mode de commercialisation qui fait un doigt à...

Lire la critique

il y a 6 ans

21 j'aime

In Rainbows
AWolfAtTheDoor
9
In Rainbows

Critique de In Rainbows par AWolfAtTheDoor

Fin 2007, Radiohead crée l'évènement en mettant son nouvel album à la disposition du public, uniquement sur Internet dans un premier temps, et à un prix fixable par l'acheteur lui-même. C'est une...

Lire la critique

il y a 10 ans

14 j'aime

3

In Rainbows
Ruru
9
In Rainbows

Decicated to all human beings

Octobre 2007, Toulouse : j'écoute The Bends et Ok Computer en boucle, j'apprends certains titres à la guitare, Marvin le Paranoid Android est mon wallpaper... : Radiohead ne m'obsède pas mais...

Lire la critique

il y a 7 ans

12 j'aime

The Bends
AWolfAtTheDoor
8
The Bends

Critique de The Bends par AWolfAtTheDoor

Le groupe Radiohead sort en 1995 un deuxième album : The Bends. Après l'écrasant succès de la chanson Creep, les membres du groupe étaient face à une nécessité : sortir un disque qui pouvait faire...

Lire la critique

il y a 10 ans

15 j'aime

In Rainbows
AWolfAtTheDoor
9
In Rainbows

Critique de In Rainbows par AWolfAtTheDoor

Fin 2007, Radiohead crée l'évènement en mettant son nouvel album à la disposition du public, uniquement sur Internet dans un premier temps, et à un prix fixable par l'acheteur lui-même. C'est une...

Lire la critique

il y a 10 ans

14 j'aime

3

Unknown Pleasures
AWolfAtTheDoor
10

Critique de Unknown Pleasures par AWolfAtTheDoor

Joy Division est un groupe britannique formé en 1977 autour de Ian Curtis. En seulement trois années et deux albums majeurs, ces quatre musiciens (Bernard Sumner, Peter Hook et Stephen Morris...

Lire la critique

il y a 10 ans

13 j'aime

2