Alcest, c'est Neige, un garçon pour qui le black metal a toujours été un matériau de base et non une fin en soi. Parti du black metal donc, Alcest a façonné un monde vaporeux et mélancolique nourri d'influences diverses, et s'éloignant de plus en plus du métal, pour atteindre une espèce de post metal progressif atmosphérique. Des titres longs, pleins de feeling, véritables épopées sonores, guidés par la voix douce de neige, ou ses cris lointains sur quelques passages. Passionnants de bout en bout, ces "Voyages de l'Âme" gardent une unité et une identité forte, autant par l'empreinte vocale de leur créateur, qui n'a peur ni de la langue française ni de faire montre de sensibilité et douceur via son chant, que par leur musique, belle et sombre, plus rock que metal, privilégiant le voyage à la destination. On peut toutefois regretter une certaine linéarité des compositions de cet album, qui pour le coup s'apprécie comme un tout plutôt que par étapes ; dans ce cas, peut-être aurait-il fallu utiliser le singulier pour son titre ? Mais c'est un petit bémol, pour une œuvre si intéressante !
MarcPoteaux
8
Écrit par

Créée

le 25 sept. 2012

Critique lue 943 fois

15 j'aime

2 commentaires

Marc Poteaux

Écrit par

Critique lue 943 fois

15
2

D'autres avis sur Les Voyages de l’âme

Les Voyages de l’âme
GuillaumeL666
8

Quels voyages !

Je suis un peu mitigé quant au fait de ranger ce groupe dans le genre Metal parce que c'est vraiment très doux... Il y a des passages hurlés mais assez peu, pour le reste c'est juste un chant clair...

le 21 juil. 2020

1 j'aime

Les Voyages de l’âme
toothless
6

Allons recueillir l'ivresse qui vogue dans l'air de l'été

Oyez, vils aoltres ! Neige revient de pied ferme deux ans après son dernier méfait, avec ce Les voyages de l'âme. Ecailles de lune nous avait amplement satisfaits en son temps, et après deux albums...

le 15 août 2014

1 j'aime

Les Voyages de l’âme
Deep-Music
7

Alcest reste Alcest

Alcest nous avait laissé en 2010 avec Écailles de Lune un souvenir mémorable. L'album changeait de Souvenirs d'un autre monde tout en étant cohérent et en proposant une ambiance à mi-chemin entre le...

le 15 févr. 2012

1 j'aime

Du même critique

Les Voyages de l’âme
MarcPoteaux
8

Critique de Les Voyages de l’âme par Marc Poteaux

Alcest, c'est Neige, un garçon pour qui le black metal a toujours été un matériau de base et non une fin en soi. Parti du black metal donc, Alcest a façonné un monde vaporeux et mélancolique nourri...

le 25 sept. 2012

15 j'aime

2

Drukqs
MarcPoteaux
9

Critique de Drukqs par Marc Poteaux

Un nouvel album de Richard D. James est déjà un séisme en soi, qu'en sera-t-il alors avec cette double galette ? Le voisin de label et de sampler d'Autechre, certes moins déjanté et plus musical...

le 5 oct. 2012

13 j'aime

Cheese
MarcPoteaux
7

Critique de Cheese par Marc Poteaux

Certaines bouses commerciales sont encensées partout, peu importe leur caractère creux et insipide. D'autres succès commerciaux sont suivis d'un oubli immédiat, la faute à un univers particulier et...

le 12 mars 2013

11 j'aime

3