REFLEXION GENERALE SUR LE GROUPE


Pendant longtemps, j'ai hésité devant Die Antwoord. Mais Yo-Landi Visser a servi d'accroche, comme un hameçon planté trop loin dans la gueule d'un poisson. Je me méfie grandement des messages bon enfant, des révolutions qui débouchent sur des mirages, de ces artistes que l'on pense un jour savants et qui finissent par choisir la société du spectacle.


Et concernant Die Anwoord, on se demande qu'est-ce que ce groupe a de plus ? Mais qu'est-ce que ce groupe est distinct de la mélasse ? Pourquoi s'étonner de telles choses alors qu'elles sont communes ?


Entrer dans le système pour mieux en jouer ?
Bah oui, c'est pour en jouer.


J'étais tombé sur une photo balancée sur Facebook et j'avais compris un petit truc : http://nsa34.casimages.com/img/2013/10/12//131012034333524370.jpg


Ce qui pourrait très bien passer en pub ou en une d'un grand magazine de mode ou directement dans un défilé Galliano ne nécessite aucun savoir faire. C'est porter l'indigence aux sommets du luxe, bref tout ce qu'il y a de plus vide, tout ce qu'il nous manque. Pour moi, Antwoord (La réponse), c'est ça, c'est jouer de ce qu'il nous manque : et tous ces handicaps patents ou invisibles font de nous des monstres. Antwoord est passé au-delà : dans l'ostentation de la difformité...


Forcément, assumant cette position avec quelque orgueil, ils me font interroger sur ce qu'est la place des hommes et des femmes dans ce monde qui habitue les hommes et les femmes à être privés de tout. Ils ont l'air de bêtes curieuses qu'on vient voir au zoo et en même temps elles sont fières d'être des bêtes... et de ne pas tomber dans les préconçus de MTV.


Comme sur cette photo, il faut entendre pourquoi Vuitton ne publiera jamais une pareille pub, pourquoi c'est incompatible. Il faut trouver ce qui cloche et, quand tu as trouvé ce qui cloche, ou du moins ressenti, on comprend pourquoi jouer en première partie de Lady Gaga n'intéresse absolument pas Die Antwoord, voire les rendrait vulgaires.


Ils se décrivent comme des bâtards. C'est tout à fait ça. Quand je vois un chien errant, cela retranscrit très bien ces artistes qui cultivent cette imagerie... presque métaphysique. Et puis il y a quand même Visser, cette petite blonde, moitié p'tite fille qui se néglige / moitié punkette dorée ; personnellement, c'est toute l'idée que je me fais de la dignité humaine. Ce sont des gens en vrac qui pensent très droit, qui sont bourrés d'insultes et autant de vertus.




En regardant Chappie, il n'est pas très étonnant que Yolandi fasse un cours improvisé au robot intelligent concernant l'âme. Dans le même film, Chappie, qui vit une sorte de Passion du fait d'être ce qu'il est, se réfère à son créateur comme quelqu'un de sacré.


Je ne suis donc pas le seul à penser la chrétienté de ce groupe. Par contre, parler d'identité chrétienne me paraît très excessif, tant on reste sur les fondements métaphysiques les plus basiques.




Dans Banana Brain, la maman de Yolandi fait un canevas avec un message bien précis : "Jesus is Die Antwoord". Jésus est la réponse - ce qui conforte cette critique dans sa vision.

Andy-Capet
5
Écrit par

Le 12 octobre 2013

16 j'aime

12 commentaires

Ten$ion
Greaver
1
Ten$ion

Critique de Ten$ion par Greaver

Die Antwoord, groupe pseudo-trashouille calibré pour plaire aux mecs qui sauteraient sur n'importe quelle idée un peu chelou parce qu'il faut bien avoir un peu de street cred' dans la vie, m'emmerde...

il y a 10 ans

17 j'aime

7

Ten$ion
Andy-Capet
5
Ten$ion

Les nouveaux chrétiens

REFLEXION GENERALE SUR LE GROUPE Pendant longtemps, j'ai hésité devant Die Antwoord. Mais Yo-Landi Visser a servi d'accroche, comme un hameçon planté trop loin dans la gueule d'un poisson. Je me...

il y a 9 ans

16 j'aime

12

Ten$ion
MeRz
1
Ten$ion

Critique de Ten$ion par Me Rz

Venu du pays qui a inventé l'apartheid et la vuvuzela voici « TEN$ION » deuxième album de Die Antwoord, qui est sans doute aussi nul que n'importe lequel du groupe, passé ou à venir. Hip hop...

il y a 9 ans

12 j'aime

2

Into the Wild
Andy-Capet
2

Un connard de hippie blanc en liberté

Sur Into the Wild, je risque d'être méchant. Non, en fait, je vais être dur. Parce que j'assume totalement. C'est autant le film que ce qu'en font les admirateurs de ce film qui m'insupporte. Que...

il y a 9 ans

63 j'aime

71

Disneyland, mon vieux pays natal
Andy-Capet
7

Achète-moi un conte prêt à raconter

En tant qu'ancien travailleur de Disneyland, je ne suis jamais senti à ma place dans ce milieu. Tout ce que je voulais, c'était travailler en m'évadant. Ce fut le contraire. J'ai perdu mon innocence...

il y a 10 ans

59 j'aime

42

Manifeste du parti communiste
Andy-Capet
9

Je m'entendais bien avec les gens avant d'être communiste

Ce livre a bouleversé plus d'une vie. La mienne entre autres, une miette à vrai dire. Ce n'est pas n'importe quel livre. Il ne pouvait ne pas exister. Il est court. Il explique d'où vient le...

il y a 10 ans

44 j'aime

29