Ziggy stardust, cinquième album studio de David Bowie, sort en 1972. Il s'agit d'un concept album centré autour du personnage de Ziggy, icône du Glam rock, messager d'une intelligence extraterrestre, qui doit délivrer un message de paix alors que la fin du monde est proche. Pour la petite histoire, Bowie s'est inspiré du chanteur de rock Vince Taylor pour créer ce personnage androgyne ( Pour le coté chaotique de la vie de Vince Taylor dont il a affublé son personnage fictif...).
David Bowie va endosser l'identité de son personnage. Il se présente sur scène, maquillé et habillé comme le personnage de Ziggy Stardust, succès populaire assuré dans une Angleterre qui "frétille" au son du Glam Rock. Visuellement, Bowie a mis le paquet, Ziggy stardust interpelle en cette période et c'est ce que souhaite le public...


Wam bam thank you man!


L'album compte 11 titres d'un haut niveau qui garantiront à l'artiste britannique, pour la première fois, un succès populaire marquant. Des ballades réussies (Five years, Soul love, Starman....) au bluesy It ain't easy, Bowie "met le feu" dans le public grâce aux titres énergiques Ziggy stardust, Suffragette city ou Hang on to yourself.


Les lyrics des titres sont soignés, notamment Five years qui évoque un monde condamné à la destruction dans cinq ans, et des conséquences de la connaissance de cette fin à venir.
Five years
We've got five years, stuck on my eyes
Five years, what a surprise
We've got five years, my brain hurts a lot
Five years, that's all we've got


The rise of Ziggy Stardust est souvent cité comme l'album préféré des fans du chanteur (Ce n'est pas mes éclaireurs ni mes abonnés qui l'ont très bien noté qui me démentiront...)


3 juillet 1973 "This is the last show we will ever do..."


David Bowie va pourtant surprendre le public et, malheureusement pour eux, l'ensemble de ses musiciens (dont son guitariste Mick Ronson) en "tuant" son personnage le 3 juillet 1973, lors d'un concert à l' Hammersmith Odeon devenu célèbre, clôturant le concert avec Rock'n roll suicide.
Rock'n roll suicide


Ziggy stardust marque la fin de la première période musicale de Bowie et le début de sa renommée à la fin des années glam rock, au milieu d'artistes majeurs tels que Roxy music, Lou reed, Iggy pop, T.Rex de Marc Bolan et bien d'autres. 1973 marque aussi le début de ses changements d'identité à venir (Halloween Jack, Thin White duke...)


Reconnu dès lors comme un grand compositeur, Bowie produira et canalisera d'ailleurs à cette époque Iggy pop et Lou Reed avec les albums Raw Power et Transformer.


Parti en tournée, il écrira sur les routes Aladin Sane....mais ceci est une autre histoire.


David Bowie n'a jamais eu son pareil pour ré éditer ses albums, plusieurs fois, avec des bonus. Si vous en avez la possibilité, je vous recommande d'écouter la version de 1990 sortie chez Rykodisc avec notamment John I'm only dancing en bonus et surtout une démo de Lady Stardust à tomber...
Lady stardust demo


Comme Hunky Dory, The rise and the fall of Ziggy stardust fut produit par Ken Scott.


Ma note: 9/10

dagrey
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Les meilleurs albums de David Bowie, Les meilleurs albums des années 1970, Top albums Glam rock, Les meilleurs concept albums et Les meilleurs albums de 1972

Le 4 février 2020

22 j'aime

6 commentaires

The Walking Dead
dagrey
6

The walking dead....c'était mieux avant!

La critique ci-dessous a été écrite au fil de l'eau depuis fin 2014. Attention, les spoilers sont nombreux Saison 1 à 6: Pari réussi que cette transposition de la BD (en plus édulcorée) au petit...

il y a 8 ans

60 j'aime

33

Titane
dagrey
4
Titane

C'est l'histoire d'une fille avec une plaque de titane dans la tête et une fuite d'huile moteur...

Après une série de crimes inexpliqués, un père retrouve son fils disparu depuis 10 ans. Titane : la rencontre entre 2 personnes qui ont besoin d'amour... Titane est un film d'horreur français de...

il y a 1 an

50 j'aime

19

BAC Nord
dagrey
7
BAC Nord

"Nike la BAC Nord..."

Poussée par sa hiérarchie, la BAC Nord, brigade de terrain, cherche sans cesse à améliorer ses résultats. Dans un secteur à haut risque, les flics adaptent leurs méthodes, franchissant parfois la...

il y a 1 an

47 j'aime

19