Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Avatar aldanjack

Critiques de aldanjack

Versus
  Suivre
7.1

Critique de La Nouvelle Virilité - Pascal Brutal,... par aldanjack

Dans cette BD sortie en 2006, Riad Sattouf peint le personnage de Pascal Brutal, archétype du macho musclé, à l'aise lorsqu'il s'agit de baston, de draguer une femme, un peu moins lorsqu'il s'agit de parler de soi. Divertissant et intéressante introspection sur les codes de la masculinité, l'homosexualité refoulée, et les doutes passagers qui hantent ce personnage aux muscles bombés mais... Lire l'avis à propos de La Nouvelle Virilité - Pascal Brutal, tome 1

Avatar aldanjack
8
aldanjack ·
Bande-annonce
6.6

Est-ce qu'il y aurait un film ?

Nonfilm est un ovni. Ce film (notons le F) de Quentin Durieux (et sa troupe T) est l'histoire d'une troupe T' en train de tourner un film F' qui comporte une bonne part de scènes improvisées. Mais T et T' sont les mêmes et les plans s'emmelent entre F et F'. Il est difficile de distinguer ce qui est de l'ordre du film F', de l'histoire de F scénarisé ou de l'equipe T tout simplement incitée à... Lire la critique de Nonfilm

Avatar aldanjack
5
aldanjack ·
Bande-annonce
7.1

Critique de Wrong Cops : Chapter 1 - Monday par aldanjack

Court métrage assez absurde. Un flic dealer de rats fourrés à l'herbe, Marilyn Manson dans un rôle d'ado maltraité, de la musique électro brute... moi je dis pourquoi pas... Au final, 14 minutes d'imprévus et l'univers de Quentin Dupieux, dans lequel tout est possible. Divertissant. Lire la critique de Wrong Cops : Chapter 1 - Monday

Avatar aldanjack
7
aldanjack ·
Bande-annonce
6.9

Critique de Wrong par aldanjack

En entrant dans l’histoire de Wrong, on débarque sur une autre planête, celle de Quentin Dupieux, un monde absurde au premier abord, mais où chaque scène, chaque image est à sa place. Personnellement j’ai rigolé franchement (sans doute l’effet Eric Judor). Et j’ai trouvé pas mal de sens, avec des scènes riches en symboles. Car l’histoire de base, il faut l’avouer, est bien déroutante. Pour... Lire la critique de Wrong

1
Avatar aldanjack
9
aldanjack ·
Bande-annonce
5.9

Critique de Eden par aldanjack

Une série assez juste dans l’ensemble, avec des personnages d’origines différentes, dont les objectifs ne sont pas forcément compatibles. Seul le personnage du fils allemand, provocant, sonne faux, de par son comportement inexplicable. La vision générale est pro-intégration, et dénonce en passant plusieurs injustices : la lenteur administrative, l’immigration-business dont profitent des... Lire la critique de Eden

Avatar aldanjack
8
aldanjack ·
7.8

Critique de Moi, René Tardi, prisonnier au Stalag... par aldanjack

Une BD provenant du récit personnel de père de l'auteur qui a passé 4 ans et demi en temps qu'officier PG (prisonnier de guerre) au stalag 2b. C'est touchant, honnête dans la retranscription. L'horreur n'est pas celle des camps d'extermination, mais la violence, la faim, la maladie, la mort sont bien présentes. Dans ce récit, les prisonniers se permettent souvent de se moquer de leur... Lire l'avis à propos de Moi, René Tardi, prisonnier au Stalag IIB, tome 1

Avatar aldanjack
9
aldanjack ·
Bande-annonce
7.5

Critique de L.A. Confidential par aldanjack

Bon scénario avec des retournements de situation, et une intrigue qui mélange police, meurtre, presse, politique... Lire l'avis à propos de L.A. Confidential

Avatar aldanjack
7
aldanjack ·
Bande-annonce
5.8

Critique de Albator, corsaire de l'espace par aldanjack

Scénario peu convaincant, avec des retournements de situation peu crédible. Les personnages stylisés façon manga japonnais ne m'ont pas séduits, et surtout trop de scènes de fusillades, et des dialogues pauvres ou limités. Seul intérêt celui de l'image "prophétique" d'une terre devenue inhabitable pour l'homme, mais sur laquelle la vie subsiste... Lire la critique de Albator, corsaire de l'espace

Avatar aldanjack
3
aldanjack ·
Bande-annonce
5.4

"Sept à la Maison" dans l'espace

La famille Robinson a de la chance, car leur navette s'échoue sur une planete dont la gravité et l'atmosphère sont similaires aux celles de vie sur terre. Mais les ennuis commencent rapidement, avec des bestioles menaçantes, un robot bipolaire, des reservoirs de carburants à sec et une planete qu'il faut fuir... Les scénaristes ne reculent devant rien, avec des twists énormes, sans aucun... Lire la critique de Perdus dans l'espace

Avatar aldanjack
4
aldanjack ·
Bande-annonce
3.9

Critique de Highlander : Le Retour par aldanjack

Film aussi quitch que mémorable, avec ce bouclier qui protège la couche d'ozone, mais énorme trahison de l'esprit de la saga des immortels. Lire la critique de Highlander : Le Retour

Avatar aldanjack
4
aldanjack ·