Winds Over Neo-Tokyo

Avis sur Akira

Avatar Raoh
Critique publiée par le

Akira c'est toute mon adolescence, j'ai découvert l'œuvre pour la première fois quand j'avais 14 ans, en édition couleur, puis j'ai vu le film, que j'ai du revoir au moins 20 fois tellement il m'a marqué.

Je me suis procuré l'édition originale dernièrement en noir & blanc, et quel plaisir de se replonger dans cet univers unique, post-apocalyptique, avec une histoire sombre et adulte exploitant avec brio le thème de la génétique, des cobayes humains, des pouvoirs cérébraux exploités au maximum, des drogues, de la délinquance, de la guerre, de la survie et j'en passe... Akira est un manga d'une richesse incroyable à ce niveau... et pas qu'à ce niveau, il fout une baffe en nous faisant véritablement relativiser sur notre société actuelle.

Qu'est ce que c'est beau et détaillé, comme je dis toujours les plus beaux et les meilleurs mangas sont ceux des 80's/début 90's, ça n'a absolument pas vieilli au point de rester dans le top du genre, une saga intemporelle.
Le style d'Otomo est particulier et ne ressemble en rien aux mangas habituels "gros yeux gros seins" laids et sans saveur ; le style est très occidentalisé si j'ose dire, tout en gardant une patte graphique unique, très nippone.

Il n'y a pas vraiment de "héros" dans Akira et c'est un point fort à mon sens, on suit les péripéties de plusieurs personnages qui se rejoignent régulièrement dans une histoire aux multiples rebondissement et excellemment bien écrite, à aucun moment on ne se lasse de suivre ces aventures violentes cyberpunk.
Ce que j'ai trouvé assez incroyable, et c'est uniquement dans Akira que j'ai pu ressentir cela, c'est qu'on a parfois l'impression d'entendre les explosions, les personnages hurler, tellement tout est habilement orchestré avec des flashbacks et des effets graphiques à tomber à la renverse (je pense particulièrement à la fin du tome 3).

Quelques points faibles tout de même, je trouve les dialogues parfois un peu trop épurés malgré la puissance des discours du Colonel Shikishima, des excès de rage de Tetsuo ou des dialogues drôles entre Kaneda et Joker. Je ne sais pas si c'est la traduction mais c'est un peu creux par moment.

J'ai largement préferé les 3 premiers tomes ultra intenses dans la ville non-détruite de Neo-Tokyo plutôt que la suite malgré des passages aussi épiques que fous.
La fin m'a également déçue même si elle est tout à fait logique et donne une sacrée réponse aux américains et leurs "petites" habitudes post-guerre sur les territoires étrangers avec un certain sens du patriotisme.

En effet Akira transpire la rage contre la guerre, avec tout un tas parallèle avec la seconde guerre mondiale sans tomber dans la bien-pensance crasse ce qui donne une certaine puissance à l'œuvre, outre ses qualités principales.

Bref, une saga que n'importe quel amateur de mangas se DOIT de lire, indispensable, culte, [ajoutez le superlatif que vous voulez].

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 5628 fois
37 apprécient · 1 n'apprécie pas

Raoh a ajouté ce manga à 3 listes Akira

  • Bd
    Cover [Mon TOP mangas]

    [Mon TOP mangas]

    Mes bande dessinées japonaises favorites, tout simplement. Beaucoup de Seinen, je tolère le Shônen jusqu'à une certaine mesure...

  • Sondage Bd
    Cover Les meilleurs mangas

    Les meilleurs mangas

    Avec : Akira, Gunnm, Dragon Ball, Ken le survivant,

  • Bd
    Cover

    Top 10 BD

    Avec : Akira, Gunnm, Berserk, Dragon Ball,

Autres actions de Raoh Akira