Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un?

Avis sur Alice in Borderland

Avatar CamilleRombi
Critique publiée par le

Voilà à peu près comment commence cette histoire très inspirée du magnifique roman de Lewis Carroll.
Voici donc ma première « critique ». J’ai choisi cette histoire car comme @somasan, je trouve que ce manga est injustement méconnu chez nous. J’espère ainsi pouvoir donner l’envie à quelques uns d’entre vous de le lire ou le relire.
J’ai découvert ce manga par hazard sans savoir de quoi il parlait et vu la bonne note qu’il avait ici sur sens critique je me suis dit que ça vallait peut-être la peine de dépasser ma première impression de « Ah ! Encore Alice au pays des merveilles ! ». Grand bien m’en a pris !

Voici le début de l’histoire :
Le héro de cette histoire est Alice Ryouhei, un lycéen en voie de perdition face à une famille et une société trop pesante. Il ne trouve qu’une raison de survivre auprès de ces 2 amis Karube et Chôta qui partagent avec lui ce sentiment de ne pas être fait pour cette société. Ces trois réveurs pensent qu’ils seraient plus à leur place dans un autre monde, plus apocalyptique. Après une soirée de dérive, les voici propulsés à Borderland.
Ce monde semble répondre à leurs attente : plus de société, plus de pression : le rêve !
Ils vont vite déchanter et apprendre qu’il existe aussi des règles à Borderland. Des règles qui permettent juste d’y rester en vie un peu plus longtemps.

Il s’agit d’un manga de type shonen voire shonen mâture au vu de la violence de certaines scènes. C’est un manga de type survival game, un genre que j’affectionne tout particulièrement.
On retrouve donc les même règles que dans d’autres manga de ce type : 1. le héro et ses alliés sont contraints de participer à un jeu de la mort. 2. Ils veulent s’en sortir sans faire le moindre mort. 3. Le héro a ce don particulier qui permet de sauver ses amis et quelques autres. 4. Ils veulent savoir qui se cache derrière ce jeu pour arrêter le massacre et venger leurs amis.
Bon, dit comme cela, ça ne donne pas très envie, je vous l’accorde. Sauf, que dans cette histoire, ces stéréotypes sont beaucoup mieux amenés. Il ne s’agit pas d’une pseudo-dystopie où c’est l’état qui ordonne un massacre pour contrôler les gens par la peur. Non, ici ce sont les règles d’un monde différent, un pseudo-Tokyo post-apocalyptique dont on ne connaît toujours que peu de choses après 13 tomes. Les jeux ne sont pas forcements mortels à chaque fois. Les règles de survie peuvent paraître absurdes comme dans le monde « merveilleux » de Alice au Pays des merveilles.
Il y a plusieurs type d’épreuves dans Alice in Borderland. Les épreuves sont de 4 types différents : pic, trèfle, carreau et cœur. Chaque type d’épreuve fait appel à une capacité différente : physique, entraide, intelligence et … Et oui des carte, ce n’est que l’un des très nombreux clin d’œil à Alice au Pays des Merveilles. Le fait de réussir une épreuve, permet de rester vivre un peu plus longtemps à Borderland.

Dans Alice in Borderland on vit vraiment chaque épreuve avec les différents personnages qui y sont confrontés, en essayant de résoudre avec eux l’énigme avec eux. Si vous êtes férus d’énigmes, vous en reconnaîtrez certaines bien avant les protagonistes et leurs hurlerez dans votre tête « mais non, pas par là !!! ».

On suit le héro, et d’autres personnages aussi qui viennent s’ajouter de temps en temps pour nous montrer une épreuve. Ce n’est qu’au fur et à mesure du manga que les différents destins s’entremêlent, que les indices laissés quelques tomes auparavant servent l’histoire. C’est amené très intelligemment.
Le héro a certes, cette volonté d’arrêter le massacre, de venger ses amis, de faire le moins de mort possible, mais il n’a pas vraiment de don. En tout cas, il n’est pas fort, ni particulièrement intelligent. Sa force est ailleurs. Et c’est tout ce qui en fait son intérêt et le fait qu’on puisse facilement s’identifier à lui.

Quand à découvrir qui se cache derrière Borderland, ce que cela signifie … Et bien on nous confie quelques indices, mais le mystère reste entier. Ce qui rend ce manga encore plus intéressant à suivre.

En bref, si vous aimez les énigmes, le survival game, les shonen, les histoires de personnes en mal de vivre, … foncez.
Ce manga mérite d’être plus largement connu et d’êre adapté en anime.

Citation

« -Voudriez-vous me dire, s'il vous plaît, par où je dois m'en aller d'ici ?
-Cela dépend beaucoup de l'endroit où tu veux aller.
-Peu importe l'endroit...
-En ce cas, peu importe la route que tu prendras.
-... pourvu que j'arrive quelque part », ajouta Alice en guise d'explication.
-Oh, tu ne manqueras pas d'arriver quelque part, si tu marches assez longtemps. »

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 966 fois
7 apprécient

CamilleRombi a ajouté ce manga à 2 listes Alice in Borderland

  • Sondage Bd
    Cover Les meilleurs mangas

    Les meilleurs mangas

    Avec : Gunnm, Gantz, Quartier lointain, intégrale, Tokyo Ghoul,

  • Bd
    Cover Manga de type survival game

    Manga de type survival game

    Si toi aussi tu aimes les histoires intenses, le jeux, les vengeances bien sadiques, les dystopies empruntes de réalisme ou les...

Autres actions de CamilleRombi Alice in Borderland