👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Bilal est l'un des plus grands illustrateurs de notre génération, et son dernier-né, "Animal'z" est un bonheur graphique de tous les instants : une nouvelle technique, de nouvelles textures, de la pure beauté. Mais, même si peu de gens osen le dire, Bilal est un piètre artiste de BD : scénarios incohérents, narration lourde, poncifs pontifiants au service d'une noirceur post-apocalyptique fatiguante... Il fait avouer que les livres de Bilal nous tombent des mains (et je ne parle pas de ses films, simplement atroces !). "Animal'z" ne fonctionne guère que lorsque Bilal abandonne ses épouvantables vélléités philosophiques (oh, les citations des duellistes, une sorte de summum dans la vacuité prétentieuse !) ou ses pénibles obsessions sci-fi (ici, l'osmose humain-animal) : un peu de plagiat de "Massacre à la Tronçonneuse", quelques souffles amoureux entre ses personnages-symboles indifférenciés, un tout petit peu de vie au sein d'une oeuvre imposante mais asphyxiée... [Critique écrite en 2009]

EricDebarnot
6
Écrit par

il y a 7 ans

5 j'aime

Animal'z - La Trilogie du Coup de sang, tome 1
EricDebarnot
6

Une oeuvre d'art superbe, pas une bonne BD...

Bilal est l'un des plus grands illustrateurs de notre génération, et son dernier-né, "Animal'z" est un bonheur graphique de tous les instants : une nouvelle technique, de nouvelles textures, de la...

Lire la critique

il y a 7 ans

5 j'aime

Animal'z - La Trilogie du Coup de sang, tome 1
CastorTroy
7

Un début sans fin...

En un mot : dépaysant. Atterrir dans cet univers glacial peuplé de personnages secondaires dont on ne connait rien (D'où viennent-ils ? Qui sont-ils ?) est un peu déroutant pour moi. On s'accroche...

Lire la critique

il y a 12 ans

4 j'aime

1

Animal'z - La Trilogie du Coup de sang, tome 1
Kabuto
6

Critique de Animal'z - La Trilogie du Coup de sang, tome 1 par Kabuto

Il y a d'abord le dessin. Une vraie réussite, mais on ne s'en étonne plus avec Bilal. Les couleurs grises rehaussées uniquement de quelques touches de couleurs servent à merveille cette histoire...

Lire la critique

il y a 10 ans

3 j'aime

Moi, Daniel Blake
EricDebarnot
7

La honte et la colère

Je viens de voir "Moi, Daniel Blake", le dernier Ken Loach, honoré par une Palme d'Or au dernier festival de Cannes et conspué quasi unanimement par la critique, et en particulier celle de gauche....

Lire la critique

il y a 5 ans

193 j'aime

53

1917
EricDebarnot
5
1917

Le travelling de Kapo (slight return), et autres considérations...

Il y a longtemps que les questions morales liées à la pratique de l'Art Cinématographique, chères à Bazin ou à Rivette, ont été passées par pertes et profits par l'industrie du divertissement qui...

Lire la critique

il y a 2 ans

178 j'aime

92

Je veux juste en finir
EricDebarnot
9

Scènes de la Vie Familiale

Cette chronique est basée sur ma propre interprétation du film de Charlie Kaufman, il est recommandé de ne pas la lire avant d'avoir vu le film, pour laisser à votre imagination et votre logique la...

Lire la critique

il y a 2 ans

162 j'aime

22