Couverture Asterios Polyp

Critiques de Asterios Polyp

Comics de (2010)

Révélation

Asterios Polyp est un homme arrivé, la cinquantaine, américain, universitaire de renom et légèrement arrogant, qui vit littéralement sous les traits de son dessinateur, David Mazzucchelli. Dessinateur de longue date, Mazzucchelli livre ici son premier roman graphique. Quand je suis tombé sur cette BD en médiathèque, je me suis rappelé qu’elle figure dans plusieurs Top 10 de membres du site. En... Lire la critique de Asterios Polyp

32 11
Avatar Electron
10
Electron ·

Bande Dessinée.

Sans y regarder de très près, on pourrait avoir l'impression d'avoir devant nous l'adaptation en bande dessinée d'un roman de Paul Auster. Le sujet, un architecte renommé en dépression change de vie après l'incendie de son appartement ressemble à s'y méprendre à certaines histoires de l'écrivain new yorkais. De même, le personnage principal et certains éléments narratifs pourraient tout à fait... Lire la critique de Asterios Polyp

27 2
Avatar Karhmit
10
Karhmit ·

Critique de Asterios Polyp par Hororo

Je devrais commencer cette chronique avec une courte biographie de l'auteur mais je n'en suis pas capable. David Mazzucchelli est un artiste dont la carrière m'a toujours échappé. Avec Frank Miller il a contribué a donner à Daredevil (Born again en 1986) son âme de héros brisé mais invaincu tandis qu'avec le même auteur il écrivit la mythologie de Batman pour en faire un héros à la fois humain... Lire la critique de Asterios Polyp

24 2
Avatar Hororo
10
Hororo ·

Je suis le héros de ma propre histoire.

Asterios Polyp est un graphic novel/comics/livre extraordinaire, et peut-être la bande-dessinée qui transcende le plus son genre et ses codes. Difficile de ne pas noter la structure pour le moins étrange de l'ouvrage, entre les nombreuses pages blanches inter-chapitres, les planches tantôt divisées en cases, tantôt beaucoup plus libres et ce mélange de couleurs qui varie d'une situation à une... Lire la critique de Asterios Polyp

11 4
Avatar Floax
10
Floax ·

T'es qu'un pauvre petit con

Asterios Polyp, c’est toi. Oui, toi là ce mec imbu de lui-même. Tu es comme ça, avoue. Le monde tourne autour de toi. Le monde, c’est toi. C’est ton nombril, c’est tes pensées et ça s’arrête là. Et puis bon dieu, tu as de ces certitudes… Tu crois savoir, tu crois être « bien ». Tu crois que ta pensée est bonne, que c’est la voie à suivre parce qu’elle est posée, cartésienne et réfléchie.... Lire la critique de Asterios Polyp

6
Avatar imiduno
10
imiduno ·

Un livre immense !

A quoi reconnaît-on un livre "immense" ? A la complexité et à la richesse des émotions qu'il fait naître en nous ? A la manière dont il dialogue avec notre propre expérience (après tout, Asterios a à peut-près mon âge...!) ? A la façon dont il ouvre des horizons formels nouveaux, tant en ce qui concerne la structure narrative - intégrant mythologie (sublime passage sur Orphée...),... Lire l'avis à propos de Asterios Polyp

6
Avatar Eric Pokespagne
10
Eric Pokespagne ·

Critique de Asterios Polyp par tizboe

Sous des dehors complexes, le scénario d'Astérios Polyp est finalement plus accessible qu'une histoire de Blanquet chez Cornélius ! Théoriste de l'architecture aussi glacial que chevronné, le héros voit la vie à travers un prisme polarisant. De fait, il est représenté la plupart du temps de profil, comme s'il n'avait pas de face. Pour lui l'amour est une équation, et il faudra qu'il perde sa... Lire la critique de Asterios Polyp

7
Avatar tizboe
7
tizboe ·

Double espace à l'unisson

David Mazzucheli est un auteur que l'on connait en France surtout pour Batman: Vengeance oblige(Year One en nouvelle édition). Bande dessiné de super héros qui dépassait alors franchement le genre. Asterios Polyp aussi dépasse le genre, mais plutôt le canevas de la bande dessinée dans lequel il se trouve. Le livre en lui-même est déjà un objet différent dont il est indiqué que celui-ci a été... Lire la critique de Asterios Polyp

6 1
Avatar Traviser
10
Traviser ·

Meilleur lecture 2009

Je conservais le bouquin dans l'attente du moment propice. C'est arrivé une nuit, sans prévenir. Une vingtaine de pages pour rentrer dedans, avec la peur de me retrouver devant un truc bien pompeux. Au final, une narration fluide, une parfaite maîtrise graphique qui va de la conception des personnages à la typo, des personnages - justement - riches (ils ont tous quelque chose d'intelligent à... Lire l'avis à propos de Asterios Polyp

6
Avatar DukE
9
DukE ·

Les carrés et les cercles

Asterios Polyp est un gros con. Car Asterios est un architecte de renom, brillant, plusieurs fois récompensé, et enseignant admiré à l'université d'Ithaca. Et qu'Asterios a toujours raison, même quand il a tord. On connait tous une personne comme Asterios Polyp : très cultivée, parlant avec une grande aisance sur tous les sujets, avec un goût particulier pour ce qui choque, attirant... Lire la critique de Asterios Polyp

10 2
Avatar Kogepan
9
Kogepan ·