BERSERK...

Avis sur Berserk

Avatar Kenserk
Critique publiée par le

Faire une critique de Berserk est quelque chose de complexe pour ma part tant ce manga m'aura marqué...
La description la plus simple et la plus juste que j'ai pu lire se trouvait à l'arrière de la jaquette du dvd de l'anime de 1997...

Puisant au source même de l'héroïc la plus pur, dans la lignée du seigneur des anneaux et de Conan le barbare, Berserk est un chant gothique sombre et puissant, à la fois sanglant et poétique, une série d'une rare intensité explorant l'âme humaine et ses plus profond recoins...

Née sous le cadavre pendu de sa mère dans un bain de boue et de sang, Guts recueilli par la compagne d un mercenaire n'était pas destiné à survivre... haï par son père adoptif après la mort de sa compagne, Guts cherche l'affection de celui ci mais ne trouvera que brutalité et rancoeur...il tue en autodéfense son père adoptif qui l'a fait violé... accusé de paricide, n'ayant survécu que par pur instinct Guts erre sans but...

Jusqu'au jour où il rencontrera un homme animé d'un rêve du nom de Griffith...

Cet homme après un combat emblématique pour leur futur, s'appropriera Guts, qui lui même ne résistera pas à l'attraction de cet homme qui deviendra avec la troupe du faucon son nouveau moteur...

Envoutant de son charme tout ceux qui accompagnerons ses pas comme Casca qui tiraillé entre ses sentiments pour Guts et Griffith, aimera et haïra Guts à la fois...

Après différentes intrigues politiques entre servitude et complot au sein du royaume, Griffith va se précipiter dans une chutte mortel ainsi que sa troupe...

Tout ceci aurait pu finir sur sa chutte et un Guts qui remplace Griffith en tant que Leader ( Guts inconsciemment lui vole son rêve )... mais le monde recel une dimension inconnue, proche de toutes nos émotions...

Dans le désespoir le plus total Griffith activera inconsciemment de par ses émotions, une étrange pierre qu'il avait reçu enfant... comme un cadeau du destin... dans une dimension inconnue face aux gardiens des désirs et émotions humaines, il fera le choix de sacrifier tout le monde Guts y compris pour renaitre en tant que Démon... après ce choix ou il sonda le fond de son être, dans l'étape de sa renaissance il vit la noirceur du fond humain cristalliser sous une entitée se dénommant "l idée"... Guts subissant de plein Fouet le sacrifice,l'extermination par cannibalisme de ses compagnons, le viol de son Amour Casca par une Armée de monstres qui n'étaient que des hommes... jusqu'au moment où Griffith viol à son tour Casca sous ses yeux qui rendit Guts aliéné en se démenbrant lui même le bras gauche à coup d'épée... trop faible, un oeil crevé un bras en moins, Guts et Casca sont sauvé par un mystérieux chevalier squelette...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 456 fois
1 apprécie

Autres actions de Kenserk Berserk