Couverture Black orchid, l'intégrale

Black orchid, l'intégrale

(1991)

Black Orchid

12345678910
Quand ?
7.5
  1. 1
  2. 0
  3. 1
  4. 3
  5. 4
  6. 25
  7. 62
  8. 70
  9. 20
  10. 8
  • 194
  • 24
  • 144
  • 1

Tout débute par ce qui aurait pu être la fin: une jeune super-héroïne se fait tuer par les « méchants ». Mais grâce à des plantes, elle reprends vie, sous une forme entre le végétal et l'humain, et commence alors à préparer sa vengeance.

Critiques : avis d'internautes (5)

Black orchid, l'intégrale
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Rien ne sera plus comme avant.

Il s'agit d'une minisérie en 3 épisodes d'une quarantaine de pages chacun, initialement parus en 1988/1989. Il s'agit de la deuxième collaboration entre Neil Gaiman (scénario) et Dave McKean (illustrations), après Violent Cases, et de leur premier travail pour DC Comics. Dans une salle de réunion dans une grande métropole, monsieur Sterling (vice-président d'un conseil...

Avatar Presence
10
·
Blague or Kid ?

Véritable ovni au milieu de la production usuelle de comics (encore aujourd'hui à mon sens), c'est aussi est surtout une oeuvre originale possédant une aura incroyable. Personnellement je ne connaissais pas le personnage de Black Orchid et je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Mais Gaiman n'est pas dupe, et nul besoin d'en savoir beaucoup sur ce personnage pour rentrer dans l'histoire, tout... Lire la critique de Black orchid, l'intégrale

5
Avatar Sydius
8
Sydius ·
Découverte
Deux façons de réagir à une situation castrophique

Pour la partie graphique c'est Dave Mc Kean qui avec les photos et la peinture fait un très joli travail, plus joli que celui sur Arkham Asylum avec Morrison d'après moi. Neil Gaiman que je connaissais déjà plutôt selon ses livres (Amercian gods et Anansi qui sont excellents) livre ici un récit plutôt bien montré et est très à l'aise avec le style de narration de comics. L'histoire est centrée... Lire l'avis à propos de Black orchid, l'intégrale

Avatar Cabot3
8
Cabot3 ·
Toi qui (ose) entrer ici... Du Gaiman au mieux de sa forme!

Par le célèbrissime créateur du Sandman! Ici, le (ou la en l'occurrence!) héros (héroïne donc) est torturée puis brulée vive dès la cinquième page... En 2002 la préface de Michael Gilmore (Revue Rolling Stone) s'inquiète avec soulagement de la disparition quasi annoncée dans Black Orchid, des ''supers slips''! (c'est raté avouons-le) Mais là où Black Orchid prend toute sa dimension, c'est... Lire l'avis à propos de Black orchid, l'intégrale

1
Avatar Jean-Michel Desthieux
10
Jean-Michel Desthieux ·
Toutes les critiques du comics Black orchid, l'intégrale (5)