L'or des confédérés - Ouverture

Avis sur Chihuahua Pearl - Blueberry, tome 13

Avatar Scopini
Critique publiée par le

Avec Chihuahua Pearl, Jean-Michel Charlier, entame un grand tournant pour son héros, Blueberry.

Jusqu'alors ce héros de western, n'était qu'un personnage conventionnel de la bande déssiné Franco-Belge, un boy-scout bien pensant parmi tant d'autres : Buck Danny, Michel Vaillant et tout les autres beaux-gosses aux sourire ravageurs et à la mèche rebelle.

Avec Chihuahua pearl, s'ouvre le cycle "Le trésor des confédérés". J-M Charlier écrit ici un scénario bien plus mature et compliqué que par le passé, avec une trame politique forte, inspiré des western spaghetti, qui à l'époque avait bousculé le genre du western sur laquelle se basait jusqu'alors Blueberry.

A la même époque le dessin de Jean Giraud, s'affranchit totalement de l'influence de Jijé, il trouve son style. Son dessin, qui commence a arriver à maturité depuis "La mine de l'allemand perdu", évolue vers un style visuel réaliste, voire crue, au ligne forte et aux encrage nerveux. Ce style visuel très dynamique est de plus soutenue par une coloration très marquée, capable de rendre toute la violence, la crasse du far-west, aussi bien que la majesté des décors du nouveau méxique baigné d'une lumière brulante orange.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1403 fois
18 apprécient

Autres actions de Scopini Chihuahua Pearl - Blueberry, tome 13