Mon premier shōnen... Un mélange de nostalgie et de frustration

Avis sur Fairy Tail

Avatar my_wander_woman
Critique publiée par le

Fairy Tail mon premier manga... J'étais fascinée par cet univers féerique un tantinet médiéval et puis j'ai découvert d'autres shōnens comme Hunter X Hunter et Gintama et donc je suis devenue plus exigeante.

Fairy Tail a tout pour plaire : un univers bien construit, un joli dessin (qui s'affine ou du moins s'élargit avec des formes plus arrondies et des poitrines de plus en plus opulentes mais bon c'est le jeu) des personnages atypiques, un grain de folie, des pouvoirs diversifiés avec des classiques qu'on aime tous (le feu, l'eau, la foudre) et pourtant...

Le pouvoir des nakamas ne suffit pas !
--------------------------------------
Un début peut-être un peu trop enfantin mais l'intensité s'accentue au fur et à mesure des arcs. L'histoire qui se concentre avant tout sur l'amitié prend en profondeur pour garder les fans en haleine. Cependant cela ne suffit pas. Le pouvoir des nakamas ne suffit plus dans mon cas.

Encore et toujours la même mécanique
------------------------------------
Alors pourquoi le manga déçoit dans mon cas ? C'est à cause de la mécanique : des méchants souvent centrés autour de Zeref apparaissent. Ils ont un design soigné, ils ont l'air méchant, redoutable, badass ! La tension s'accentue jusqu'à en devenir palpable. On attendait le prochain chapitre avec impatience pour finalement être déçu par des combats souvent courts ou alors qui se réduisent à un power-up de dernière minute de Natsu ou d'Erza (hormis son combat contre Midnight).

Le personnage principal Natsu Dragneel
--------------------------------------
Il est généreux, drôle (la moitié du temps), il a un pouvoir certes basique mais qui fonctionne : le feu combiné à la magie du dragon slayer. On pouvait s'attendre à des combats exceptionnels, haletants pour au final nous présenter toujours les mêmes attaques avec de petites variantes mais bon.... Un pouvoir grandiose gâché par des powers-up inutiles qui ont pour but de montrer au méchant que le pouvoir des nakamas est plus fort que tout... De 2006 à 2017, on attendait autre chose Mashima sensei. Et je dis "on" car cela faisait des années que je suivais le manga, chapitre par chapitre, semaine après semaine, à regarder les critiques, les théories, etc. Je n'ai jamais vu autant d'espoir et donc autant de déception de la part des fans. Plusieurs années après la fin, la nostalgie reste je dois l'avouer. Le manga fonctionne bien en France mais quand on compare ne serait-ce que les combats avec ceux d'Hunter X Hunter, de Jojo et même de Naruto dans ses plus belles années... On a tout de même cette déception car Fairy Tail avait ce potentiel...

La tension
----------
Oui il y a de la tension, des plot twists intéressants mais vraiment... Mais tellement mal exploités. Et pourtant, chaque semaine, les fans et moi avions cet espoir incessant que non, cette tension construite à travers les semaines, les mois mêmes les années car oui, Hiro Mahsima a pensé son histoire, il l'a travaillé année après année tout en essayant de garder son fil conducteur. Mais à force de vouloir se baser sur le pouvoir des nakamas et de ne vouloir tuer AUCUN personnage :

(Oui Simon est décédé mais quel intérêt à part reculer l'inévitable : je parle de Jerza. Ultear était une surprise je dois l'avouer.)

One Piece ne compte pas beaucoup de morts mais ne génère pas autant de frustration. Le problème c'est qu'Hiro Mashima construit une tension qui nous amène à penser que les personnages vont mourir. Car tous les éléments sont là : les personnages n'ont aucun échappatoire. Le dernier arc a été C.A.T.A.S.T.R.O.P.H.I.Q.U.E avec des "rebondissements" reprenant le même schéma encore et encore. On y a cru pourtant, on y a cru... Halalala je pense que Fairy Tail est l'un des mangas les plus frustrants qui puissent exister. Tant de potentiel gâché encore et encore.

Les histoires d'amour, on en parle ?
------------------------------------
Ce qui est bien développé en l’occurrence ce sont les histoires d'amour. Et oui contrairement à Bleach ou Naruto les histoires d’amour sont développées au fil de l'histoire. On pensait que la fin ressemblerait fortement à ses amis shōnens et pourtant... S'il y a bien un manga où on aurait accepté une fin comme cela c'était bien Fairy Tail et au final... Non... Sûrement pour laisser place à la suite avec le 100 years quest.

En résumé
---------
Une critique certe un peu dure mais qui retranscrit une frustration grandissante chapitre après chapitre. Le pouvoir des nakamas est devenu la force mais aussi la faiblesse de Fairy Tail. Un mélange de nostalgie et de frustration.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 833 fois
1 apprécie

Autres actions de my_wander_woman Fairy Tail