Gotham Police Blues

Avis sur Gotham Central (2003 - 2006)

Avatar NicoBax
Critique publiée par le

Gotham est LA ville du crime de l'univers DC. Depuis la création en 1939 de Batman, les super vilains se sont succédés et ont fait vivre à la ville conservatrice des heures sombres. Avant de faire partie de la Justice League et de cotoyer les êtres les plus puissants, Batman n'était rien de moins que le plus grand détective du monde et il avait trouvé auprès du commissaire Gordon l'appui policier qui lui manquait pour rendre son travail de justicier plus efficace. Dès lors, le dark knight a multiplié les relations avec la police de Gotham et ce sont ces fonctionnaires de police qui sont mis à l'honneur dans Gotham Central.
On suit donc quelques duos de la police criminelle, dernier rempart d'incorruptibles encore mobilisé par l'idéal de Gordon, fraîchement retraité. C'est l'occasion de découvrir la perception du travail de Batman par les représentants officiels de l'ordre, entre jalousie, admiration et pas mal d'hostilité. Les ennemis personnels de l'alter égo de Bruce Wayne font des victimes au sein de la police, plongeant les équipes dans des crises personnelles et globales profondes...
Les personnages costumés ne font que d'épisodiques apparitions, sous forme de caméos améliorés pour alimenter les intrigues riches de Gotham Central. Parce qu'en plus de devoir enquêter sur des meurtres, les officiers de la crim' devront aussi faire de leur mieux pour se gérer eux-mêmes : homosexualité, dépression, corruption, limites de la loi, Montoya, Allen et les autres auront du pain sur la planche et Gotham étant ce qu'elle est, les happing ends seront peu nombreuses...
Cinq tomes ont été publiés en français (2 chez SEMIC et 3 chez Panini Comics) regroupant la majorité des épisodes de la série, jusqu'à son tragique et émouvant épilogue. Hautement recommandable, les pages se dévorent comment autant de bons épisodes de séries policières, dans la lignée de la séminale série "87th District" d'Ed McBain. Les personnages sont riches, torturés, profondément humains et crédibles. Les intrigues savent utiliser l'univers psychotique de Gotham avec intelligence et parcimonie. Tout juste peut-on manquer au dessin de manquer un chouya de caractère (un défaut qui s'atténue au fil des numéros).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 463 fois
4 apprécient

NicoBax a ajouté ce comics à 1 liste Gotham Central (2003 - 2006)

  • Bd
    Illustration Batman & co

    Batman & co

    Avec : Élégie pour une ombre - Batwoman, tome 0, Gotham Central (2003 - 2006), Batman : Sombre Reflet, tome 2, Batman : Sombre Reflet, tome 1,

Autres actions de NicoBax Gotham Central (2003 - 2006)