Héraklès, tome 3

2015

182

53

21

8

BD franco-belge de Édouard Cour · 23 avril 2015 (France)

Groupes :

Héraklès, Hercule
Résumé : S'il est parvenu, non sans mal, à se débarrasser des douze travaux que lui avait imposés le roi de Mycènes, Eurystée, Héraklès n'en reste pas moins le jouet des divinités. Aussi, afin de savoir ce que les dieux attendent vraiment de lui et pourquoi il refait sans cesse ce cauchemar qui le voit tuer sa femme et ses enfants, décide-t-il de consulter à nouveau la Pythie. Mais cette dernière lui refusant toute réponse à ses questions, Héraklès entre dans une colère noire, ce qui déclenche l'intervention d'Apollon...
Toutes les informations
El-Indio

El-Indio

Une claque magistrale.Une des meilleures conclusions qu'il m'ait été donné de lire!

il y a 6 ans

1 j'aime

Ludwig_Sylow

Ludwig Sylow

Belle conclusion pour cette épopée !

il y a 3 ans

Anassete

Anassete

Je suis retombée dans une crise aiguë de greco-folie après cette lecture.

il y a 7 ans

Vef
9
Vef

Critique positive la plus appréciée

Critique sur les trois tomes

"Herakles" d’Édouard COUR est une bande-dessinée pour adolescents et adultes. Nous pourrions nous dire que l'intérêt est limité s'il s'agit juste de l'accumulation des douze travaux. Mais quelle...

Lire la critique

il y a 6 ans

ifhan
9
ifhan

Ouvert après travaux

Suite et fin des aventures d'Héraklès : les Douze Travaux sont achevés mais Alcide n'est pas au bout de son périple, sans pour autant savoir ce que les Dieux attendent de lui. Ce troisième volume...

Lire la critique

il y a 7 ans

dieujaune
9
dieujaune

Le final tout aussi génial

Ma tête était extrêmement pollué par Disney même si j'apprécie grandement ce film d'animation et du coup il est vrai j'avais une version gentillette et tout public du mythe d'Héraclès, de ses 12...

Lire la critique

il y a 2 ans

666Raziel
8
666Raziel

L'avis de 666Raziel sur la série (3 tomes)

Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, à force de parcourir les sites de critique, j'ai de plus en plus de mal à être surpris par une œuvre. (Dans le bon sens comme dans le mauvais.) Pourtant,...

Lire la critique

il y a 7 ans