Chou pidou pidou wah (à prononcer avec une voix gutturale tellement c'est sombre...)

Avis sur L'Été Diabolik

Avatar Arblevek
Critique publiée par le

Action, suspense, thriller, film d'espionage, de l'amour, de l'amitié des rapports familiaux et une quête.
Ou mieux, une enquête. En quête d'une part de lui même qu'il avait perdu des années auparavant, le narrateur/ héros de cet opus les événements tragiques qui conduisirent à la mort de 2 personnes et la disparition de son père l'été de ses 15 ans dans cette moiteur propre au Sud de la France qui fait suinter la sève adolescente par tous les pores...
L'oeuvre comprend deux parties, la deuxième venant expliquer la première, des années après.
Vous l'aurez compris, j'ai beaucoup apprécié le scénario, n'ayant réussi à deviner qu'une seule des surprises de la fin.
Mais pas seulement, le touché de crayon et l'utilisation des couleurs sont bien vus (robe Courrèges aux motifs Mondrian (collection 1965?) dans une maison d'architecte à la mode des sixties... ) et viennent appuyer la plongée que l'on fait quand on tourne la première de couverture.
Une seule question me turlupine : encore une référence à des BD de poche populaire ou des magazines anciens (Pilote) : En 2016 La mode est-elle au revival ? (NDA : voir ma critique de FoxBoy Tome 2.)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 346 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Arblevek a ajouté cette bd à 2 listes L'Été Diabolik

Autres actions de Arblevek L'Été Diabolik