Couverture L'Incal, intégrale

L'Incal, intégrale

12345678910
Quand ?
8.1
  1. 7
  2. 7
  3. 22
  4. 34
  5. 68
  6. 198
  7. 587
  8. 1219
  9. 1031
  10. 641
  • 3.8K
  • 476
  • 2.1K
  • 57

Dans un futur éloigné, le minable détective privé John Difool reçoit l'Incal lumière, une pyramide blanche aux pouvoirs extraordinaires.

Match des critiques
les meilleurs avis
L'Incal, intégrale
VS
Avatar Step de Boisse
8
Malgré ses imperfections, l’Incal a bien vieilli !

Depuis des lustres, je me promettais un retour aux sources de L’Incal, les 6 tomes de la série originale publiés de 1981 à 1988, un grand souvenir de jeunesse. Alexandro Jodorowski y sublime son échec à monter Dune. Le scénario associe des emprunts au fabuleux space opera de Frank Herbert, la galaxie, l’empire mystique, la guilde, le mentrek conditionné, à ses propres obsessions, la guerre civile, la violence, l’alchimie... Avouons...

22 5
Avatar Pierre Marot
5
Pierre Marot
Critique de L'Incal, intégrale par Pierre Marot

Une franche déception... Je l'avais lu il y a... 15 ans ? 20 ? Au CDI au lycée ou à la BU, je ne sais plus, et j'avais vraiment adoré. De l'action, des personnages haut en couleur, un monde SF bien sympa, de quoi me donner des frissons à l'époque. Oui, mais non. En fait de monde SF, on a juste un truc bien foutraque ; rien n'est expliqué, rien n'a de sens, on empile du n'importe quoi sur un gros tas de bordel et si l'ensemble semble tenir la route, c'est juste parce qu'on n'a pas le temps... Lire la critique de L'Incal, intégrale

4 4

Critiques : avis d'internautes (33)

L'Incal, intégrale
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de L'Incal, intégrale par moumoute

Très certainement ma série de BD préféré. Bon après j'en ai pas lu des tonnes non plus, c'est sûr, mais bon sang le dessin superbe de Moebius, j'en suis raide dingue. Et puis l'univers immense et l'histoire qui dérive en trip métaphysique sont des raisons suffisantes pour aimer L'Incal. Petit reproche tout de même sur la narration un peu pressée, où les évènements importants arrivent un peu de... Lire la critique de L'Incal, intégrale

6
Avatar moumoute
9
moumoute ·
Découverte
Le Grand Oeuvre du neuvième art

Monstre sacré de la bande dessinée, monument de la SF, L'Incal impressionne de prime abord de part la qualité des planches de Moebius, justifiant à elles seules la lecture de cet album. Vous pouvez allègrement vous passer de lire cette histoire et vous contenter de feuilleter l'ouvrage, sélectionner une page, et vous émerveiller des structures titanesques qui se dévoilent, des... Lire l'avis à propos de L'Incal, intégrale

38 13
Avatar Hypérion
9
Hypérion ·
L'appel intérieur

Chaque année je joue à un concours pour gagner des bons FNAC. L'année passée, cela m'a permis d'obtenir l'intégrale des "Calvin & Hobbes" pour pas un rond ! Cette année, c'est l'intégrale de "L'Incal", une série à laquelle je ne me suis intéressé que tout récemment en découvrant quelques BD "Blueberry" et des films de Jodo. D'après le texte introductif de l'album, certaines couleurs ont été... Lire la critique de L'Incal, intégrale

10
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·
« Un engrenage à emmerdements d’une taille réellement cosmique »

NB : Cette critique porte sur l'intégrale en noir et blanc S’il est une œuvre emblématique d’Alejandro Jodorowsky et Mœbius, c’est bien L’Incal. Chorale, d’une inventivité folle, jamais loin des considérations métaphysiques, porteuse d’un propos universel et multidimensionnel, cette série culte place le détective John Difool face à des péripéties... Lire la critique de L'Incal, intégrale

6 1
Avatar Cultural Mind
10
Cultural Mind ·
Critique de L'Incal, intégrale par kzrData

Cela faisait un moment que je m'étais promis de lire L'Incal, persuadé d'adorer en tant que grand fan de sf et étant données les critiques qui m'en étaient faites. Du coup, la déception n'en est que plus grande. Certaines planches sont absolument magnifiques mais je ne retrouve pas d'univers cohérent comme j'aurai pensé en trouver dans cette BD supposée culte de science-fiction. ça part dans... Lire la critique de L'Incal, intégrale

12 2
Avatar kzrData
5
kzrData ·
Toutes les critiques de la BD L'Incal, intégrale (33)