Couverture L'Incal lumière - L'Incal, tome 2

L'Incal lumière - L'Incal, tome 2

(1982)
12345678910
Quand ?
7.9
  1. 2
  2. 1
  3. 3
  4. 7
  5. 20
  6. 77
  7. 223
  8. 383
  9. 218
  10. 114
  • 1K
  • 34
  • 100
  • 7

En six chapitres, c'est-à-dire deux cent quatre-vingt-douze pages dessinées en huit ans, Alexandro Jodorowsky et Moebius ont renouvelé avec L'Incal la science-fiction en bande-dessinée. Pour raconter la légende d'un minable détective privé, John Difool, qui devient un sauveur cosmique, ils ont...

Critiques : avis d'internautes (6)

L'Incal lumière - L'Incal, tome 2
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Rencontre avec l'Anima(h)

Symétrique de « L’Incal Noir » dans le titre et la couverture de l’album, le récit poursuit la description des affrontements au sein d’une métropole hyper-technologique bien malade, tant moralement que socialement. Les auteurs suivent de plus ou moins loin la succession des éléments ésotériques tels qu’ils se présentent dans le Grand Œuvre alchimique et dans les Arcanes majeurs du Tarot. Au... Lire l'avis à propos de L'Incal lumière - L'Incal, tome 2

5
Avatar khorsabad
8
khorsabad ·
Découverte
Second pas

Ce tome 2 suit directement le tome 1. C'est agréable, mais il vaut mieux, je pense, ne pas attendre trop longtemps entre si l'on ne veut pas risquer d'oublier des éléments importants. Cette suite est efficace, offre du bon spectacle, mais déçoit légèrement. Premièrement parce que l'intrigue est un peu plus brouillone : trop de personnages agissent en même temps et le héros John Difool est mis...

5
Avatar Fatpooper
7
·
Deux génies bossant ensemble

Suite directe du premier, John Difool se retrouve de plus en plus embourbé dans la fange, alors qu'il n'a rien demandé notre héros en slip se retrouve centré d’intérêt d'une multitude de personnages. Révolution dans une société malade, ultra-technologique, des personnages génialement grotesques. Concepts à tout va, et superbes planches signées Moebius qui illustre avec talent l'imaginaire... Lire la critique de L'Incal lumière - L'Incal, tome 2

2
Avatar Molloch
10
Molloch ·
Critique de L'Incal lumière - L'Incal, tome 2 par Christine Deschamps

John Difool est dans une mouise noire, aux mains d’une jolie bande de cinglés, mais c’est Jodorowski qui est aux manettes et ça promet de ne pas s’arranger si facilement. Quand la technologie, la psychanalyse, la métaphysique et la fantasy entrent en collision pour engendrer une histoire, ça ne peut que faire des étincelles. Tout s’embrase, enfle à l’infini et reste terre à terre à la fois,... Lire l'avis à propos de L'Incal lumière - L'Incal, tome 2

Avatar Christine Deschamps
7
Christine Deschamps ·
Critique de L'Incal lumière - L'Incal, tome 2 par Broyax

Une suite mouvementée du premier tome, on ne s'y ennuie jamais. L'intrigue part dans plusieurs directions différentes sans devenir vraiment plus claire depuis le précédent volume : on verra par la suite ce qu'il advient de tout ce fatras... Pour l'instant, on ne voit pas trop où l'auteur veut en venir. Le dessin pour sa part est toujours moyen avec des couleurs affreuses. Lire l'avis à propos de L'Incal lumière - L'Incal, tome 2

Avatar Broyax
6
Broyax ·
Toutes les critiques de la BD L'Incal lumière - L'Incal, tome 2 (6)
Vous pourriez également aimer...