Couverture La Colère du Marsupilami - Spirou et Fantasio, tome 55

Critiques de La Colère du Marsupilami - Spirou et Fantasio, tome 55

BD franco-belge de et (2016)

"Je suis de mon enfance comme d'un pays"

Enfant, j’ai « été » Tintin, comme d’autres pouvaient « être » Saint-Etienne ou PSG, avant d’« être» Astérix, deux séries dont je collectionnais les albums. Spirou n’était qu’une lecture subsidiaire, rapidement avalée chez les copains ou à la bibliothèque municipale. J’ai grandi. Le mythique Hergé est mort, laissant un vide béant. Après la disparition de Gosciny,... Lire l'avis à propos de La Colère du Marsupilami - Spirou et Fantasio, tome 55

10 4
Avatar Step de Boisse
4
Step de Boisse ·

La Colère du Marsupilami (2015-16)

Lorsque j'étais collégien/lycéen, j'étais un mauvais élève. Je ne bossais pas. Mais je détestais rendre copie blanche, alors j'avais pour principe de faire du remplissage avec le peu que je croyais avoir assimilé et les vagues notions que je connaissais superficiellement. Si je raconte ça, c'est parce que Fabien Vehlmann me donne l'impression de faire exactement la même chose avec SPIROU... Lire l'avis à propos de La Colère du Marsupilami - Spirou et Fantasio, tome 55

15
Avatar Muffinman
1
Muffinman ·

Caramba! Encore raté...

Une grosse impression de raté à la suite de la lecture de ce tome. J'en attendais tellement... C'est tout simplement du gâchis monstrueux. Les retrouvailles de près de 50 ans entre des légendes de la bande-dessinée séparées pour des bêtes raisons de droit d'auteur se devaient d'être à la hauteur. Alors, en versant une larme, citons en vrac les innombrables point négatifs de... Lire la critique de La Colère du Marsupilami - Spirou et Fantasio, tome 55

4 3
Avatar OlivierC
1
OlivierC ·

Dans la jungle, terrible jungle (palombienne)

Il y a bien longtemps, Franquin a décidé d'arrêter Spirou, dont il n'est pas l'auteur original. Il s'est cependant attaché à un personnage de son invention : le marsupilami. Après avoir accepté que Fournier l'utilise dans son premier album de la franchise (le faiseur d'or), à la condition que ce soit Franquin lui-même qui dessine le marsupilami, l'auteur décide finalement de garder... Lire l'avis à propos de La Colère du Marsupilami - Spirou et Fantasio, tome 55

3 3
Avatar Florian Duchesne
10
Florian Duchesne ·

Spirou et Fantasio tirent le diable de Palombie par la queue et ça déménage, houba!

À lire avec extraits sur: http://branchesculture.com/2016/03/04/spirou-et-fantasio-la-colere-du-marsupilami-critique/ Cela faisait 42 ans! On a envie de pousser un cri de joie, un « Houba Houba » tant la nouvelle est réjouissante. Après près d’un demi-siècle d’absence dans les... Lire la critique de La Colère du Marsupilami - Spirou et Fantasio, tome 55

2 1
Avatar Alexis Seny
9
Alexis Seny ·

Enfin le Marsupilami !

Un retour aux sources de la série. On y retrouve Zantafio qui rêve toujours de devenir un riche et puissant de ce monde. Et il y a Spip, que je trouve beaucoup plus présent et amusant avec ses commentaires sarcastiques que dans les albums précédents. Et quel plaisir de retrouver notre cher ami, le Marsupilami. Oui il a sa propre série, mais j'ai toujours préféré lorsqu'il faisait... Lire la critique de La Colère du Marsupilami - Spirou et Fantasio, tome 55

Avatar Cyberwolf
9
Cyberwolf ·

La suite de la suite de la suite (featuring le marsupilami)

Le Marsupilami est la seule création de Franquin pour la série Spirou qu'il n'avait pas laissé libre de droit. Par conséquent, nous n'avions pas revu le Marsupilami depuis le départ de Franquin de la série (mis à part le faiseur d'or où Franquin a dessiné lui-même la bestiole). Dupuis ayant récupéré les droits du Marsu, nous attendions tous fébrilement le retour de ce dernier auprès... Lire la critique de La Colère du Marsupilami - Spirou et Fantasio, tome 55

Avatar Gui0m
6
Gui0m ·

Esprit de Franquin, es-tu là?

On le sait: Spirou est un personnage particulièrement positif. Il est quasiment toujours de bonne humeur. La seule chose qui le met vraiment en rogne, c’est quand on lui parle du Marsupilami. Pareil pour Fantasio et le comte de Champignac: dès qu’on évoque le petit animal à longue queue devant eux, ils entrent dans une colère noire et tout le monde a intérêt à se mettre à l’abri. Bizarre,... Lire l'avis à propos de La Colère du Marsupilami - Spirou et Fantasio, tome 55

1 3
Avatar matvano
7
matvano ·