Une déception en comparaison d'un premier tome que j'avais adoré

Avis sur La Ferme des animaux - Fables, tome 2

Avatar Vy Ty
Critique publiée par le

Étrangement, le second tome de fable "La ferme des animaux" semble recueillir des avis tout aussi enthousiastes à son propos que le premier tome. La moyenne générale est la même, à un dixième près, de même pour celle de mes éclaireurs. J'abordai donc ce livre en imaginant qu'il me plairait tout autant, et que la minime différence de moyenne devait tenir à l'effet de surprise, de nouveauté, qui disparaissait.

Pourtant, si ce tome se lit facilement d'une manière assez égale du début à la fin, le tout m'a semblé beaucoup moins passionnant. Alors que le premier nous livrait malgré tout une intrigue policière assez originale, ce second tome s'inspire grandement du livre d'Orwell, la ferme des animaux. Sauf qu'il se concentre sur une période révolutionnaire qui accumule déjà d'atroces dérives. On sait directement où l'on va sans jamais être surpris. L'accumulation de certaines morts pourra surprendre, on perd en effet un certain nombre de fables. Certaines peuvent même provoquer un rebondissement plus ou moins important. Si ces surprises, ces morts, interpellent, leur lecteur, leur mise en scène et leur intégration dans le scénario global ne m'ont pas permis de me sentir concerné par celles-ci. En effet, elles touchent des personnages peu sympathiques, ou trop peu introduits. Nous n’avons pas eu le temps de leur accorder notre attention et donc notre affection. Une mort plus particulière, que je ne révélerai pas, aurait pu être plus percutante, si la mise en scène ne faisait succéder instantanément ce rebondissement et une ellipse temporelle. L'effet provoqué par cette "mort particulière" qui aurait du choquer les esprit, ne nous est montré qu'à travers ses conséquences.

Cet ouvrage traite davantage du terrorisme révolutionnaire que de l'URSS, visée par Orwell. Un thème qui aurait naturellement pu être abordé avec plus d'humanité, en étudiant davantage l'effet de l'acte terroriste sur les émotions, les esprits. Nul ne se pose de questions dans cette ferme d'animaux, chacun choisit son camp le plus naturellement possible, pareillement à Fableville.
Trop d'animaux nous sont présentés rapidement et nous voyons tout de suite se mêler des animaux de conte, mais aussi de fable ou tirés des romans, notamment le livre de La Jungle. Seul Goupil, et peut-être le maire de la ferme, semblent réellement acquérir une existence propre et sympathique qui donnent envie d'en savoir plus.
J'avoue que je serai très déçu de ne pas revoir Goupil dans les prochains tomes. Il fait parti de ces personnages de Fables très sympathiques qui, intelligents et rusés, semblent trop indépendants pour être honnêtes. Ils se révèlent pourtant dans les circonstances déterminantes des alliés de poids d'une étonnante loyauté, ainsi que le loup, le Prince Charmant et Jack. Bien que ces deux derniers soient la version looser, dans le camps des "gentils" à l'origine.Nous nous rendons en effet compte dans un premier temps et dans un premier tome de leur médiocrité au quotidien, mais aussi de leur solidité dans les moments plus exceptionnels.

Ce tome est censé aussi se centré sur la relation entre Blanche-Neige et sa soeur, Rose. J'ai trouvé cette relation très décevante, elle n'ajoute pas grand chose à ce qu'on connaissait et devinait de la première intrigue, elle explicite simplement certains sentiments qu'on avait devinés.

Manque de rythme narratif par rapport au premier tome, manque d'intérêt des nouveaux personnages, un scénario plus prévisible, une mise en scène moins efficace et pertinente. En toute honnêteté j'ai beaucoup hésité à attribuer à ce tome la note de 6. La déception est d'autant plus grand que j'avais été particulièrement emballé par le premier tome. Pourquoi lui accorder malgré tout ce 7? Premièrement par rapport à l'univers global de fable, il était nécessaire de présenter la ferme des animaux mais surtout il existe malgré toute une variation intéressante des positions des révoltés.
On retrouvera ainsi certes une fanatique qui semble servir davantage une idéologie qu'une communauté mais aussi des dirigeants qui souhaitent avant tout reconquérir leur pays envahi. Certains autres sont de simples suiveurs et un autre fable effrayé et paranoïaque qui suit simplement le camp qui semble lui apporter plus de sécurité.

Ne pas faire de tous les terroristes des fanatiques, engoncés dans une pure idéologie, éloignée de toute réalité humaine et sociale, c'est ce qui permet à ce scénario d'être malgré tout assez solide si ce n'est passionnant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 582 fois
8 apprécient

Vy Ty a ajouté ce comics à 1 liste La Ferme des animaux - Fables, tome 2

  • Bd
    Couverture Les Royaumes - Fables, tome 7

    Top comics : Fables

    Avec : Les Royaumes - Fables, tome 7, Romance - Fables, tome 3, Cruelles saisons - Fables, tome 6, Légendes en exil - Fables, tome 1,

Autres actions de Vy Ty La Ferme des animaux - Fables, tome 2