La Tour - Les Cités obscures, tome 3

1987

640

147

71

8

BD franco-belge de Benoît Peeters et François Schuiten · janvier 1987 (France)

Groupe :

Les Cités obscures
Résumé : Sur les flancs de la tour vit Giovanni Batista, mainteneur, chargé d'entretenir les structure de maçonnerie. Isolé et solitaire depuis des années, sans aucun contact avec sa hiérarchie, il décide de rejoindre les constructeur, au sommet pour leur signaler la détérioration des bases de la tour. Et c'est une odyssée verticale qui commence, la tour se révèlant un enchevètrement architectural incensé, une montagne d'arches et d'arc boutants hébergeant des habitants qui eux aussi se demandent s'ls ont été abandonnés.
Toutes les informations
addrr

addrr

Encore une fois, c’est magistral. Grandiose, à l’image de la Tour. Des planches somptueuses se suivent, et l’intrigue est extraordinaire. Seule la...

il y a 3 ans

1 j'aime

Fatpooper
7
Fatpooper

Critique positive la plus appréciée

Le monde perdu

Je n'ai pas l'habitude de relire si vite une BD. Enfin, je n'ai plus car quand j'étais ado, que j'étais pas aussi dépendant de mon ordi ni occupé par un job, j'avais le temps de relire mes BD. Ce...

Lire la critique

il y a 6 ans

-Aymeric
8

Critique de par Aymeric Kvmikvz

La Tour est le rejeton du couple François Schuiten-Benoît Peeters, appartenant à la collection des Cités Obscures. Giovanni Battista est mainteneur au sein de la Tour, édifice tentaculaire bâti sur...

Lire la critique

il y a 2 ans

Polyvinyle
8
Polyvinyle

Critique de par Polyvinyle

Je ne vais pas faire de critique de chaque tome des Cités Obscures, mais je le ferai pour La Tour, qui m'a vraiment plu. Non pas que ne n'aime pas les autres, bien au contraire, mais celui-ci est...

Lire la critique

il y a 11 ans

JMKRO
10
JMKRO

La Tour de Babylone n'aura pas lieu

Superbe album de Schuiten & Peeters qui vont un peu plus dans le monde absurde de l'imaginaire. On les suit dans leurs délires intellectuels et métaphysiques. On se sent presque des aventuriers, mais...

Lire la critique

il y a 7 ans

Marcus
10
Marcus

Critique de par Marcus

La tour est, a mon sens, le plus bel album du cycle des cités obscures. Celui qui reflète le mieux la vocation architecturale de Schuiten, ainsi que la nature fantasque et intemporelle mais...

Lire la critique

il y a 12 ans