Couverture Machine qui rêve - Spirou et Fantasio, tome 46

Machine qui rêve - Spirou et Fantasio, tome 46

12345678910
Quand ?
7.1
  1. 10
  2. 24
  3. 34
  4. 75
  5. 158
  6. 344
  7. 631
  8. 527
  9. 260
  10. 93
  • 2.2K
  • 113
  • 173
  • 1
  • BD franco-belge

    de et
  • (France)

Spirou apparaît aux yeux du monde comme le plus dangereux des malfaiteurs. Comment est-ce possible ? Pourquoi Spirou est-il poursuivi sans relâche ?

Match des critiques
les meilleurs avis
Machine qui rêve - Spirou et Fantasio, tome 46
VS
Un Spirou pour adultes.

"Machine qui rêve" est le 46ème tome des aventures de Spirou et Fantasio, et le dernier par la paire Tome et Janry. Paru fin 1998, cet album est totalement différent des 45 tomes précédents, il marque vraiment un tournant dans l'histoire du fameux groom de Dupuis. Tout ici est différent de ce que le lecteur avait l'habitude de voir chez Spirou, le style graphique est beaucoup plus réaliste qu'auparavant, et beaucoup moins fantaisiste. Spip se comporte comme un écureuil normal, fini les...

36 1
Machine qui rêve (1998)

C'est le premier SPIROU VU PAR... ! (A moins que ce ne soit Panade à Champignac). Eh oui, c'est bien de ça qu'il s'agit. Il ne faut donc pas appréhender cet album comme les précédents. Huit ans avant le lancement de la bancale série parallèle, Tome & Janry ont donné en guise d'adieu (ce qu'ils ne savaient pas encore) une vision originale de SPIROU & FANTASIO en les plongeant dans un univers plus personnel, alors qu'ils étaient encore les auteurs de la série... Lire la critique de Machine qui rêve - Spirou et Fantasio, tome 46

6

Critiques : avis d'internautes (24)

Machine qui rêve - Spirou et Fantasio, tome 46
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un éclat pour adieu

A sa sortie, après lecture, je me rappelle parfaitement m'être dit que Tome et Janry signaient peut-être bien leur arrêt de mort avec cet album...ambivalence d'un sentiment jubilatoire déclenché par cette fabuleuse BD, mêlé à une peur de voir disparaître un bout d'enfance...Cet album, qui m'avait subjugué, hypnotisé de bout en bout, je le sentais très mal pour la fanbase. Ca n'a pas loupé. Ce... Lire la critique de Machine qui rêve - Spirou et Fantasio, tome 46

18 1
Avatar GedeborH
9
GedeborH ·
Critique de Machine qui rêve - Spirou et Fantasio,... par gilthonniel

Tome et Janry avaient commencé dans leurs nombreux albums précédents à moderniser la license Spirou . La série des Spirou a beaucoup marqué mon enfance,j'en ai lu beaucoup et très tôt. J'ai appris à dessiner en reproduisant Spirou et cie et j'ai lu " Machine qui rêve" à l'âge de 14 ans. J'ai eu l'impression par le biais de ce tome que Spirou avait grandi en même temps que moi. Ce tome est... Lire l'avis à propos de Machine qui rêve - Spirou et Fantasio, tome 46

17 2
Avatar gilthonniel
10
gilthonniel ·
Invraisemblable clap de fin des années Tome et Janry

C'est avec une petite bombe que Tome et Janry clôturent leurs presque 15 ans de collaboration. Et pour le coup, ils n'ont rien fait comme d'habitude. L'histoire est glauque et digne d'un roman dramatique. Lire cette BD n'est donc pas parcourir un "Spirou" classique. Il s'agit clairement d'un autre genre, d'un titre à part. L'ambiance est... Lire l'avis à propos de Machine qui rêve - Spirou et Fantasio, tome 46

2
Avatar Raider55
7
Raider55 ·
Un hors série avant les hors série

Dans une parodie de leur propre ton et style, Tome et Janry signent avec Machine qui Rêve leur dernier tome de la série. À l'époque de sa pré-publication dans Spirou Magazine, j'avais détesté ce tome pour le seul principe qu'il essayait de changer une série qui n'en n'avait pas besoin. En fait, ce tome était plutôt précurseur, puisqu'il annonçait les hors-série Spirou qui sont un vrai nouveau... Lire la critique de Machine qui rêve - Spirou et Fantasio, tome 46

5
Avatar Hameçon
6
Hameçon ·
Découverte
Un ovni, une réussite.

Clairement en marge, déroutant pour les fans de Spirou et Fantasio, "Machine qui rêve" n'en reste pas moins un album fascinant. L'univers de Spirou et Fantasio est réinventé. Le scénario à la tension soigneusement élaborée, est soutenu par un dessin plus mûr, plus sombre. Plus réaliste aussi, mais sans jamais tomber dans le travers parodique "on va prendre des héros rigolo et leur vivre des... Lire l'avis à propos de Machine qui rêve - Spirou et Fantasio, tome 46

6
Avatar Pish
9
Pish ·
Toutes les critiques de la BD Machine qui rêve - Spirou et Fantasio, tome 46 (24)