Avis sur

Manhole par Steph121

Avatar Steph121
Critique publiée par le

Manhole est comme Reset : un thriller pas banal. Mais cette fois après le monde virtuel, place à une menace biologique émergeant d'un quartier sans histoire de la ville de Sasahara au Japon. Tsutsui aime commencer ses manga par un choc, ici il s'agit d'un homme sortant nu d'une bouche d'égout déambulant hagard jusqu'au moment où il crache du sang sur un étudiant qui le pousse surpris et le tue malgré lui, sa tête heurtant le sol brutalement. Son autopsie montre alors qu'il est porteur d'un virus qui pourrait s'étendre à toute la population : la filariose. Qui est derrière cette machination, les enquêteurs arriveront-ils à empêcher la propagation du virus?

Si le passionnant Reset m'avait paru trop court, Manhole, avec 3 tomes, trouve une longueur quasi parfaite pour nous tenir en haleine, ne pas tourner en rond ni voir sa fin bâcler (du moins c'est mon avis). Thriller oblige, on suit un duo d'enquêteur quelque peu cliché entre celui qui a roulé sa bosse, rustre mais gentil, et la jeune enquêtrice pas très futée et parfois immature. Si ces personnages principaux ne sont des plus originaux, ils permettent toutefois de ne pas rendre trop noir un récit dont l'atmosphère s'avère assez glauque. Leur recherche du coupable ne sera pas simple, entre la recherche de l'origine de la maladie, les premières victimes, les risque de contagions et la découverte de l'objectif du suspect une fois mis en lumière.Pour les fan de l'auteur qui ont lu Reset, on a même droit à l'apparition d'un personnage du manga précédent, un caméo des plus appréciables ne gênant pas non plus la lecture des autres lecteurs. Reste que le scénario est très sympa, et peut faire penser à certains thriller d'Hollywood comme Se7en dont on retrouve certaines ficelles.

Côté graphique, les personnages sont bien construits, la filariose est effrayante et le dessin de Testui permet de bien poser l'atmosphère froid et glauque du titre. Reste juste qu'en format noir et blanc, la boue et le sang ont tendance à se ressembler (la première victime en sortant de la bouche d'égout est logiquement pleine de boue, mais vu son état j'ai d'abord penser à du sang, il a fallut la description d'un enquêteur quelques pages plus loin pour m'apprendre mon erreur).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 793 fois
9 apprécient

Autres actions de Steph121 Manhole