Pont-à-Mousson inside!

Avis sur Manhole

Avatar Cosmoclems
Critique publiée par le

Manhole est un manga en trois volumes, donc court, ce qui permet de l'apprécier rapidement, mais également de ne pas se perdre dans un scénario long et complexe, dilué sur un nombre important de volumes.
L'auteur Testuya TSUTSUI livre ici une histoire centrée sur une enquête policière, marquée du sceau de la science, et plus précisément d'une peur née de la fin du XXè siècle, celle du terrorisme viral, de la mutation des maladies et des épidémies dévastatrices qui en découleraient.
Il s'agit donc là d'un thriller médico-légal qui pourrait-on dire n'a rien à envier aux meilleures séries TV du genre de ces dernières années.

Manhole (qui se traduit en français par plaque d'égout) nous confronte à la peur de l'émergence d'une maladie apparemment inconnue et hautement contagieuse au sein de nos cités tentaculaires, ici Tokyo.
Un homme nu déambule dans la rue, l'air hagard, étouffé par de bruyants et peu ragoûtants borborygmes, puis s'écroule au sol. On découvre peu après de quoi il retourne, et un nom est donné à ce fléau : la filariose, transmise par les moustiques dans des zones à l'urbanisation galopante.

Deux policiers aux caractères hétérogènes vont mener une enquête à vous faire dresser les cheveux, tant l'histoire relatée ici est proche d'un avenir plausible. Vous n'entendrez plus le bruit des moustiques de la même façon, avant synonyme d'agacement, maintenant rajoutez la peur à votre palette d'émotions.
Un bon thriller adulte, à ranger dans la catégorie des seinen.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 509 fois
6 apprécient

Autres actions de Cosmoclems Manhole