Couverture Marvel 1602

Marvel 1602

(2007)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 0
  2. 0
  3. 4
  4. 7
  5. 27
  6. 68
  7. 202
  8. 173
  9. 43
  10. 23
  • 547
  • 45
  • 344
  • 1

En 1602, l’atmosphère est tendue dans l’entourage de la reine Elisabeth d’Angleterre. Stephen Strange, le magicien de la souveraine, perçoit d’étranges phénomènes sur la planète tandis qu’une rumeur parle de jeunes gens dotés d'incroyables pouvoirs surhumains. De son côté, Sir Nicholas Fury,...

Critiques : avis d'internautes (11)

Marvel 1602
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Dieux et démons

C'est un grand hommage à l'univers Marvel, surement l'un des plus beaux et des plus purs depuis la série Marvels de Kurt Busiek, se contentant uniquement des personnages initiés par Stan Lee. On retrouve à l'équipe artistique Neil Gaiman et Andy Kubert, et les deux livrent une oeuvre passionnante. L'immersion du lecteur dans ce XVII ème siècle se fait à merveille, portée par des... Lire l'avis à propos de Marvel 1602

2
Avatar WeaponX
8
WeaponX ·
Découverte
Critique de Marvel 1602 par VirginiA

Soyons honnêtes: c'est la première chose que je lis de Neil Gaiman et j'y connais rien en comics (car avoir vu tous les Spidey de Raimi et tous les X-Men de Singer, etc. ne me qualifie pas, j'en suis bien consciente). Cela étant, l'historienne spécialiste de l'Amérique coloniale a un tantinet jubilé devant cette réécriture historique. Comment se déroulerait l'Histoire avant les Etats-Unis si...

20
Avatar VirginiA
8
·
Critique de Marvel 1602 par lonewolf38

Une fois n'est pas coutume, je vais vous parler d'une série d'albums mettant en scène des personnages de Marvel (la marque bien connue spécialisée dans les super héros dont sont issus Spiderman ou Hulk par exemple). Si je vous en parle c'est autant parce que cette série est exceptionnelle tant au niveau du contenu que de ceux qui y ont participé. En effet on retrouve au niveau du scénario un... Lire la critique de Marvel 1602

2
Avatar lonewolf38
8
lonewolf38 ·
"Omnia mutantur nos et mutamur in illis."

La locution latine illustre dans Marvel 1602 la condition des mutants, transposés dans l'ère élisabéthaine, donc transposés dans le temps et dans l'espace. Les mutants n'étaient, ne sont et ne seront ni tout à fait les mêmes ni autres. Ils se laissent étrangement reconnaître dès lors qu'ils nous sont familiers. En effet, ils ne portent plus les mêmes noms : Peter Parquaugh, Rojhaz, Carlos... Lire l'avis à propos de Marvel 1602

Avatar Lutopie
6
Lutopie ·
Une oeuvre dont l'ambiance n'est pas assez travaillée

Les dessins de Andy Kubert son toujours au même niveau, nets propres et précis. Les peintures de Richard Isanove donnent un ton vieillot à cette œuvre, dans le même genre que celles utilisées pour Wolverine les Origines. Pour le scénario, on pourrait penser que c'est une banale transposition de l'univers Marvel en 1602, et c'est effectivement plutôt le cas. Certains événements de l'époque... Lire l'avis à propos de Marvel 1602

Avatar Cabot3
6
Cabot3 ·
Toutes les critiques du comics Marvel 1602 (11)