Sans Byrne, ni Millar, ni Morrison, ni Bendis, ni Abnett, ni Lanning.

Avis sur Marvel Comics #1000

Avatar RawhideKid
Critique publiée par le

Il y a certainement des contrats d'exclusivité pour certains mais ça fait quand même bizarre. Lorsqu'on a la place pour mettre du Rob Liefeld, on peut bien en trouver pour de bons artistes.
Les événements mis en valeur sont aussi très étranges: les 4 Fantastiques ne sont pratiquement pas présents, les X-Men ont autant voire moins de pages que Cable et Iron Fist est aux abonnés absents. Je ne compte pas les personnage secondaires comme Foggy Nelson ou Ben Ulrich ou encore des vilains comme Fisk ou le Crâne Rouge. Il fallait faire des choix pour 80 pages, mais je ne suis pas certain que ce soient les plus pertinents qui ont été pris.
Les cross-overs et autres Events comme Secret Wars, Civil War ou House of M ne sont même pas évoqués pour laisser place à une histoire de Al Ewing de 20 pages (1/4 du comic quand même) sur un masque magique à travers les époques. Toute la période Morrison sur les X-Men est passée à l'as et il n'est jamais fait mention de la ligne Ultimate.
Au rayons des regrets, on a un petit crayonné d'Alan Davis sur un texte plutôt intéressant de Toby Whithouse, un Stuart Immonen brouillon, une collaboration Loeb/Sale pas à la hauteur de leur série Couleurs, un Walter Simonson qui ne s'est pas foulé, un Nick Bradshaw trop à l'étroit sur ces 7 petites cases, Jesus Saiz dessinant un bout pas passionnant de l'histoire d'Ewing.
Au rayon des très bonnes choses, le meilleur revient à un très simple mais splendide Chris Samnee sur une très belle histoire de Gerry Duggan, un excellent et gothique Gabriel Hardman, un impeccable Chris Weston, un Alex Ross humoristique, une histoire très drôle de Spider-Man par Phil Lord&Christopher Miller dessinée par Javier Rodriguez, une bonne histoire de Conan par Ralph Macchio et Marco Checchetto, une autre de Star Wars par Soule et Dodson, une toute mignonne de Spider-Man par Brad Meltzer et Julian Totino Tedesco, une histoire bizarre sur le medium par Neil Gaiman et Mark Buckingham avec Miracleman et, pour finir, j'étais très content de revoir les Young Avengers même pour une seule petite page par Allan Heinberg et Jim Cheung.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 62 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de RawhideKid Marvel Comics #1000