👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

J'ai commencé la BD à reculons, autant le dire franchement, parce que mon truc à moi ce n'est pas les œuvres atypiques (et forcément un peu plus inaccessibles). Persepolis, Un Autre Regard, L'Odyssée d'Hackim, et compagnie, j'aime les BDs engagées, mais classiques. Mais cette BD est tout simplement la meilleure que j'ai lue. L'histoire est prenante et sert surtout de prétexte à une gigantesque critique sociale. Mépris de classe, racisme, sexisme, homophobie, antisémitisme, tout y passe.

Après la lecture de cette BD, je n'ai pu m’empêcher de penser que l'autrice avait tout compris. Je sais, c'est étrange, d'autant que je ne me suis jamais dit ça pour aucun autre livre, pas même ceux des "grands philosophes". Mais Emil Ferris a réellement tout compris.

Elle sait ce qu'est un monstre.

shylink
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 2 ans

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres, tome 1
guyness
9

Roman grafreak

Je ne sais pas si, comme moi, vous éprouvez les plus grandes difficultés à vous faire une idée de l'atmosphère d'une BD en la feuilletant. Le graphisme propre à chacune d'entre elles est si lié à son...

Lire la critique

il y a 3 ans

40 j'aime

20

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres, tome 1
Florentin
8

Une faim de loup-garou

Ça commence avec une histoire de dingue, comme Monsieur Toussaint Louverture adore nous en servir. À l'âge de 40 ans, Emil Ferris s'est retrouvée presque entièrement paralysée, sans pouvoir marcher...

Lire la critique

il y a 4 ans

26 j'aime

4

Miss Bengalore - Le Château des animaux, tome 1
shylink
6

Une fable à la morale ratée

C'est tout de même une petite déception que ce premier tome du Château des Animaux. J'en attendais peut être beaucoup : j'ai lu La Ferme des Animaux six fois, c'est mon roman préféré. Déçu donc, de...

Lire la critique

il y a 2 ans

5 j'aime

Les Racines du ciel
shylink
10

Gary : 1 - Cynisme : 0

Il y a peu de livres qui ont le pouvoir de nous changer. Mais je n'étais clairement pas le même avant et après Les Racines du Ciel. Romain Gary y parle de principes universels, d'humanisme,...

Lire la critique

il y a 7 ans

5 j'aime

La Part de l'autre
shylink
5

L'auteur vierge

L'objectif principal de La part de L'autre, c'est de démontrer qu'on ne naît pas "monstre", on le devient. Un "monstre" n'est rien de plus qu'un homme qui fait les mauvaises rencontres, prends les...

Lire la critique

il y a 7 ans

2 j'aime

2